Auteur : Tom Witwicky

Back To The 90s – Episode 2

On continue avec un épisode spécial groove/rab avec des chansons qu’on a tous fredonnées et qui sont carrément au niveau de ce qui se fait de nos jours. Nous sommes en 1995, MC Solaar a du succès, IAM explose, les petits rappeurs du 93 tentent de percer et nous offrent du rpaà la cool Reciprok – Balance toi [youtube SDxPmjd8Kao]   Toujours en 1995, la joyeuse Alliance Ethnik débarque ! Alliance Ethnik – Simple et Funky [youtube tx36WlwBJ1c&feature=related] « Grande année » 1995 puisque Mellowman apparait aussi avec un son assez frais. Mellowman – La Voie du Mellow [youtube YCIsvMmnsqE]   1996, Mad In paris pond une chanson qui a encore de l’écho 15 ans après puisque rien n’a vraiment changé. Mad in Paris – Paris A Le Blues [youtube _jCh-JXq3PU&feature=related] 1994, Tribal Jam a un joli succès et disparaitra comme un peu tout le monde. Tribal Jam – Remind Me [youtube...

Read More

T’écoutes quoi #6 : AvA, New Found Glory et Colin Hay

Actu oblige, je pioche dans le dernier album de NFG et celui d’Angels & Airwaves et je passe aussi par un peu de douceur avec Colin Hay (que les amateurs de Scrubs connaissent) Angels and Airwaves – All that we are La tuerie de LOVE part 2 [youtube w9013_2dtPs&feature=related] New Found Glory – Anthem of the unwanted Le dernier album de New Found Glory a mis du temps à avoir mes faveurs… sauf celle-ci qui a été efficace dès la première écoute, les paroles me parlent ^^ [youtube v7GYP25a5YQ&feature=related] Colin Hay – Beautiful World One of my favourites 🙂 [youtube...

Read More

Awkward – Saison 1

Série sortie de nulle part et diffusée sur MTV, Awkward possède de bons atouts pour un peu qu’on s’intéresse aux teen drama pas-si-drama-que-ça Jenna Hamilton est une ado comme toutes les autres, complexée, un peu paumée et qui malencontreusement fait passer un accident domestique pour un suicide. Dès lors, elle sera cataloguée LOSER OF THE YEAR dans son lycée. Prenez un peu de Daria, un peu de 10 Bonnes Raisons de Te larguer, et mettez ça à la sauce MTV et vous aurez un produit très frais, un peu acide, quelques fois décalé et faussement osé. Les personnages qui gravitent autour de Jenna ont tendance à représenter des archétypes que des stéréotypes. Matty McKibben est une sorte de faux beau gosse qui ne semble pas aussi populaire que l’aura qu’il dégage. Jake Rosati est le vrai beau gosse semi-populaire qui sort avec la belle blonde un peu fofolle. Lacey Hamilton est la mère de Jenna, une quarantenaire libérée encore ado dans sa tête et folle de sa fille. Sadie Saxton est la peste du lycée qui cache des blessures secrètes mais la force de la série et qu’elle n’en parle qu’une fois puis revient vraiment se foutre de ce type de personnage odieux. Ming et Tamara sont les deux meilleures amies de Jenna, la première est une étudiante chinoise un peu effacée et l’autre est une fan de Ricky Schwartz, un garçon totalement fade. Il reste la meilleure, Valérie, la conseillère de Jenna, une folle furieuse qui met son grain de sel dans chaque...

Read More

FACTS – Compte rendu et photos

Ce WE a eu lieu en Belgique la FACTS (ou le FACTS…) le plus grand festival Comics, Sci-Fi d’Europe. L’année dernière, je fus agréablement surpris, pour ma première convention, d’être si à l’aise, entouré de tous ces gens passionnés 🙂 Arrivé avec Ju et Sean à Gand / Gent / Ghent vers 11h30, je sens le froid limite polaire de la Belgique dès que je sors de la voiture. Il faut dire que je ne porte qu’une chemisette ! Cette année, je me déguise en Chuck, de la série du même nom. Premier constat quand on entre, j’ai l’impression de revenir chez des vieux amis. On peut se déguiser en pingouin ou en zombie, ça passera. Cette année, les invités étaient Tom Felton (Harry Potter), Charisma Carpenter (Buffy, Angel, Playboy ;)), Dina Meyer (Saw, Starship Troopers), Edward Furlong (Terminator 2) et des acteurs de Star Wars, comme tous les ans dont Kenny Baker (R2-D2). Aucun ne m’itnéressait vraiment mais c’est toujours un plaisir de voir des acteurs en chair et en os (surtout en chair pour certains). Rien à signaler cette année, un peu déçu des cosplays par rapport à l’année dernière, sûrement parce qu’on était dimanche ? Je ne sais pas, l’année dernière (nous étions venus le samedi) semblait mieux fournie. Il reste néanmoins que nous avons passé une journée encore bien plaisante, aucun achat particulier niveau proders mais des photos sympas 🙂 Edward Furlong qui a pris de la bouteille… Charisma s’ennuierait-elle ?          ...

Read More

[Critique] Crazy, Stupid, Love (2011)

Réalisé par John Requa (I Love You Philip Morris) et Glenn Ficarra(I Love You Philip Morris). Avec Steve Carell (The Office), Ryan Gosling (Drive, The Notebook), Julianne Moore (Evolution) Une nouvelle comédie romantique, un nouveau rôle de quarantenaire loser pour Carell, un nouveau rôle de beau gosse pour Ryan Gosling ? Je dirais oui à tout, mais un oui mais ! Ce film est formidable sur bien des points. Si j’ai lâché ma petite larme au début, au milieu et à la fin, ce n’est pas pour rien. Cal (Steve Carell, formidable) a quarante ans et sa femme veut le divorce. Jacob, futur trentenaire, enchaine les aventures d’un soir. Le point commun ? Ils vont se rencontrer alors que Cal noie son chagrin à un bar. Jacob le prend sous son aile. Un soupçon de Hitch rend le film tout de suite sympathique, Steve Carell et Ryan Gosling sont de suite en alchimie. Cette partie coaching finie, on passe aux histoires de chacun avec les codes de la comédie romantique repris mais ça n’entâche en rien la qualité du film grâce à des acteurs vraiment justes et à un travail sur le geste et le regard plus qu’intéressants.  Steve Carell est d’ailleurs monstrueux dès que les larmes commencent à monter en lui comme dans l’une des premières scènes du film, terriblement juste (à mes yeux surtout). La caméra n’hésite pas à utiliser le gros plan dans les déplacements de chaise, de mains, il y a une recherche dans la quête de la proximité, du contact qui m’a beaucoup intrigué. Emma Stone est aussi dans le...

Read More

The Office – 8×01 – The List / 8×02 – The Incentive

Retour pour une huitième saison d’une des meilleures comédies actuelles. Steve Carrell s’en est allé et on se demandait tous comment la série pouvait survivre. Verdict plutôt positif ! (attention spoilers vu la situation de la série à la fin de la saison 7 !) Michaël Scott est parti bien avant la fin de la saison dernière pour laisser le temps au public et aux scénaristes de se familiariser avec le nouveau visage de la série. L’idée était bonne, surtout que l’on nous présentait des possibles successeurs plus ou moins connus auxquels s’ajoutent nos employés bien connus, avides de pouvoir. Dès le premier épisode, la décision est prise, Andy Bernard, le Nard Dog, est le nouveau boss. Concrètement, dans la série, ce n’était pas le plus apte, côté business de la série, c’est tout à fait logique. L’acteur a profité du succès de Very Bad Trip 2 pour asseoir encore plus sa célébrité et le public devait identifier le personnage qui allait « diriger » la série. La saison débute par un prégénérique de folie avec le planking, cette mode de s’allonger un peu partout et de ne pas bouger. Version The Office, ça donne un bon gros délire qui m’a fait pisser de rire. Le générique arrive avec Andy qui le conclut. Il faudra s’y habituer. La seule modification véritable est la confirmation que James Spader devient le nouveau super boss de Dunder Mifflin et pendant les deux premiers épisodes, il sera...

Read More

[Critique] Comment tuer son boss ? (2011)

Titre VO : Horrible Bosses Réalisée par Seth Gordon (Breaking In, The Office). Avec Jennifer Aniston (Friends), Jason Bateman (Arrested Development) , Colin Farrell (Phone Game), Kevin Spacey (Usual Suspects) Prenez Very Bad Trip, enlevez Las Vegas, rajoutez une histoire qui parle à tout le monde et ça donne une des meilleures comédies de l’année. Je ne donnais pas cher de cette comédie et pourtant, derrière un cast intéressant se cache une histoire hilarante. Les trois compères, Jason Bateman, Jason Sudeikis et Charlie Day forment un trio survolté à l’instar du trio de Very Bad Trip. Le film va à cent à l’heure et les seconds rôles sont formidables, Jamie Foxx en MotherFucker est à se tordre, Jennifer Aniston en nympho est, pour une fois (ça n’engage que moi) sexy, Kevin Spacey jubile en salopard (comme dans Swimming with Sharks – 1995) et Colin Farrell est méconnaissable ! C’est un plaisir de suivre les tribulations du trio qui tente d’éliminer leurs patrons respectifs. C’est typiquement le genre de comédie américaine de l’été, fraîche, rythmée et surtout drôle. On dirait du Farelly sans la caricature de l’être humain dans ses travers les plus noires, ici le scénario touche un aspect du quotidien un peu malsain mais le film évite d’être moralisateur pour être plutôt dans le délire complet. Au final, tout rentre dans l’ordre d’une certaine manière… Le film trouve son audace en allant vraiment là où il doit...

Read More

[Critique] The Nines (2007)

Film de  John August (scénariste de Big Fish, Charlie et la chocolaterie), avec Ryan Reynolds (Green Lantern) Quand on tombe sur des bandes-annonces intriguantes de films inconnus, on est de suite sur le pied de guerre pour tenter de le trouver et de se faire un avis. Pour The Nines, je suis tombé sur le film en allant de trailer en trailer. Allais-je tomber sur une petite perle comme The Man From Earth ou One Week ? (ahah je vous intrigue aussi avec ces titres hein ?) Comment résumer le film… Ryan Reynolds interprète trois personnages dans les trois parties du film et côtoient d’autres personnages qui interviennent dans chaque partie/vie. Gary est un acteur en perdition,  Gavin est un scénariste talentueux et Gabriel est un père de famille… Seulement voilà entre les trois parties, des choses reviennent… comme le fameux « cherchez les neuf » qui intriguera plus d’un spectateur car la réponse n’est pas la solution finale du film. Dans la première partie, les relations avec les personnages prennent un tournant étrange et fait passer le film pour une joyeuse fumisterie mais l’ambiance devient pensante dès que les fameux Nines sont évoqués. Au détour de dialogues, on sent que le personnage se sent mal à l’aise dans cet environnement. Il faut dire que dans l’introduction du film, le personnage se rend compte qu’il n’a pas de nombril mais l’idée est totalemnent abandonné et donne un indice sur la...

Read More

[Be The Change] On s’ouvre au monde ?

Il y a des idées qui font sourire. Elles rendent le quotidien moins monotone, c’est utile à la société ! Je ne parle pas des post-its sur les fenêtres ^^ mais du window art, voyez plutôt c’est magnifique 🙂 http://thechive.com/2011/10/03/marker-window-art-is-the-poor-mans-real-art-27-photos/ On passe à quelque chose de différent, plus humain, c’est une vidéo assez touchante ! Sarah Churman a 29 ans et est née sourde, elle va entendre pour la première…...

Read More

blink-182 – Neighborhoods (2011)

On attendait ça depuis des années, blink-182 revient avec un sixième album studio. On craignait beaucoup de choses pour cet album, une influence trop forte de Angels and Airwaves, un manque d’ambition, l’appel de l’argent, un manque de pêche punk…. et puis finalement non. Cet album est un petit bijou.

Read More