Auteur : Tom Witwicky

Don’t Trust The B**** In Apartment 23 – 1×02 – Daddy’s Girl…

Seconde chance pour la série et bilan plutôt positif. Les personnages sont déjà en place mais ça n’est pas encore drôle… Ca essaye d’être drôle mais je n’adhère pas trop aux vannes pourtant on se moque pendant un bon tiers de l’épisode de Dawson ! Les critiques spectateurs sont pratiquement unanimes, je dois vraiment avoir un humour étrange. Il reste que l’épisode accumule les poncifs alors que les personnages sont suffisamment décalés pour qu’on s’y intéresse. Le concept de la série semble être que Chloé, la bitch, cache toujours quelque chose à June dans chaque épisode. Pour les fans de Superman, vous aurez reconnus l’ancien Jimmy Olsen de la saison 1 de Lois et Clark qui vieillit plutôt bien. Pour le reste, on retrouve les mêmes défauts que le premier épisode avec une réalisation certes un peu moins moche mais toujours un peu étrange pour le format. Je ne pense pas que la série ira au delà de sa première saison, je regarderai pour Krysten Ritter qui est impeccable dans le rôle de la bitch et Eli, personnage qui me rappelle les personnages secondaires des sitcoms des années...

Read More

T’écoutes quoi #7 : Your Favorite Martian, Eels et Lousy Robot

Voici une sélection qui tranche avec les précédentes éditions avec des titres plutôt originaux ou différents. On commence avec Your Favorite Martian qui avec Text Me back signe un titre rap rock aux accents électro décalé et original qui rappelle le rythme de Heartbeats de Childish Gambino. Le clip est sympathique également ! Your Favorite Martian – Text Me back [youtube HROR74Au5Ek]   Eels – Fresh Feeling Un ancien titre qui est une bouffée d’air frais aux accents pop-rock. Excellent groupe by the way. [youtube rjVpkEGAgiw]   Lousy Robot – A Not Quite Perfect Film Morceau calme également qui fait du bien par où ça passe. [youtube 4_G-YmKiqTE]...

Read More

[Rapid’Reviews #2] Statham, un trou, found-footage

Crank 2 (2009) Un étron filmique assumé que ce Hyper Tension 2 en français avec un Jason Statham survolté et une Amy Smart vulgairement bonne. Ca va loin, ça ne respecte rien, c’est filmé en fish-eye pendant les 2/3 du film, ça va à cent à l’heure, bref c’est une expérience… J’avoue que j’ai regardé le film en accéléré.   Bridge of Terabithia (2007) Film dans la veine des Narnia et autres Spiderwick de l’époque, Terabithia est pour ainsi dire une pépite. Passé inaperçu à cause d’un marketing désastreux (voir le comparatif des affiches), ce film est à montrer aux enfants tellement il s’inscrit dans un désir de rendre hommage à l’imagination dans ses grandes lignes. Ce n’est pas un film d’héroïc fantasy à ranger à côté de Narnia justement. C’est plutôt une fable sociale. On peut faire des réserves sur le déroulement du script ou l’aspect formel mais globalement il y a quelque chose de magique dans ce film. Surtout, il prend le pari d’offrir un retournement de situation plutôt culotté pour un film  de ce genre.   Apollo 18 (2011) Un film de found footage comme il y en a eu beaucoup depuis Paranormal Activity et donc la critique est toute faite et s’applique à tous les films de ce genre : un procédé technique bancal et une dernière demie-heure plus ou moins efficace qui parait salvatrice après la longue exposition ennuyeuse du début. Le...

Read More

[Spectacle] Chris Esquerre – Point Virgule

Depuis le temps que je me fais ses vidéos sur Youtube il était temps d’aller le voir en vrai ! Et c’est au Point Virgule, salle mythique parisienne que la rencontre pris place. La salle est minuscule, la sortie donne carrément sur le trottoir. Les rangs sont serrés, j’ai l’impression d’être dans une salle de classe de primaire. Le spectacle commence et dès la première phrase, je retrouve le ton si spécial de Chris, un ton solennel, un peu exagéré mais dans un sérieux magistral. Il briefe le public sur la tenue du spectacle, un simili-sommaire est présenté et l’absurde en est le sujet. Petit moment de doute quand il commence un sketch et où il interprête un personnage, chose que l’on ne lui connaît pas. Le sketch ne dure pas et on retrouve le Chris que l’on connaît. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=IFZtC9WDtQI] Heureusement il revient aux bases avec les journaux que personne ne lit et il base son spectacle sur les trouvailles (un peu vieillottes ceci dit) d’articles tous plus décalés, étranges mais vrais. On rit de bon coeur à cet humour loufoque pendant une bonne heure. On retrouve la danse des foulards, quelques bribes de ses passages à Canal + mais il y a beaucoup de choses inédites. Le public est réceptif et très varié, de tous âges, ça fait plaisir. Il n’y a pas de baisse de régime notable, il n’hésite pas à...

Read More

Don’t Trust The B**** In Apartment 23 – 1×01 – Pilot

Série de Nahnatchka Khan avec Krysten Ritter (Gilmore Girls, Gossip Girl, 27 Robes) et James Van Der Beek (Dawson) La comédie avec Van Der Beek dans son propre rôle débarque enfin et le moins que l’on puisse dire c’est que la série est assez spéciale… Au delà du titre assez original, de l’actrice principale qui l’est tout autant et du non-rôle de Van Der Beek, que raconte la série ? June cherche une colocation et tombe sur Chloé, locataire un peu barrée qui est pote avec James van Der Beek. On suit donc leurs mésaventures au sein de la coloc. Pitch basique qui trouve son originalité dans la caricature de Beek par lui-même. L’acteur joue son propre rôle et les multiples références à Dawson appuient bien l’idée que l’acteur est devenu le nouveau David Hasselhoff de la TV. Gros bémol sur la réalisation qui m’a rappelé les séries anglaises et les soaps. L’abondance de gros plans, de caméras qui bougent et de mises au point directes m’a beaucoup gêné. J’ai cru à une série en carton… d’ailleurs niveau scénar’ c’en est une, je n’ai pas souri une seconde même sur les blagues sur Dawson c’est dire. Tout le monde semble adorer la série alors que je la trouve artificielle. Chloé ne me fait pas rire, June est insupportable et Beek est déjà caricatural dans sa caricature. Le voisin pervers est plutôt sympa par contre…...

Read More

[Concert] Angels & Airwaves – 6 / 7 avril – Bruxelles / Paris

Un peu plus d’un an après leur passage à La Cigale, AvA revient en France pour leur tournée européenne. Un jour avant, le groupe était dans la capitale belge et j’ai assisté aux deux concerts. Week-end exceptionnel qu’il sera assez difficile de décrire. Voici la critique des concerts, un article à part reprendre tout le WE 🙂 Arrivés à 18h30 devant l’AB à Bruxelles, il y a à peu près 50 personnes devant nous. Les portes s’ouvrent une demi-heure plus tard et nous pénétrons dans l’AB. Trois stands de merch, AvA, Macbeth et Keep A Breast. On file dans la salle, deux rangées sont déjà faites. On se place tranquillement et on attendra à peine une heure avant le début du show avec Le Blorr, groupe de Floride qui vient nous faire un set de 40 minutes à base de guitare psyché, de synthé et de batterie énervée. Peu accrocheur malgré une énergie certaine, la première partie a été longue. A peine un quart d’heure après la fin du concert, AvA débarque déjà sur scène. Les lumières se tamisent, on se retrouve un an en arrière à la Cigale. Mais cette fois, Saturday Love va ouvrir le bal. Grandiose, Ilan fait le travail et dévoile son talent. Ca part dans tous les sens, Tom ne tient pas en place et le show commence. Grosse ambiance, Saturday Love était le...

Read More

Qu’attendre des season-finale cette saison ? édition 2012

Edition 2012 ! Le bilan est un peu mitigé, il semble que je regarde moins de séries. Toujours aussi peu de drama, mais un peu plus de comédies ! Voici mes attentes pour les fins de saison   4 avril : Happy Endings Hélas ABC a sabordé la seule série que je regarde d’elle (j’ai abandonné Suburgatory). La sitcom est la plus drôle des séries que je regarde et vu la programmation et les audiences, ABC semble ne plus croire en la série qui a pourtant maintenu un niveau constant dans la drôlerie !   3 Mai : The Office Saison très poussive malgré une qualité croissante. Le départ de Steve Carell et les choix douteux de personnages mis en avant ne permettent pas à la série de revenir à un niveau fort. Je suis peiné de continuer à voir la série survivre comme elle peut. Les audiences sont catastrophiques et je me demande si la série doit revenir l’an prochain…   7 Mai : 2 Broke Girls Peu d’intérêt à un season finale de sitcom me direz vous. Vous avez raison. Encore est-il que pour cette série, il y a presque une finalité avec cette fabrique de cupcakes qui court depuis le début de la série. Si elle tente de s’éloigner du concept de « dinner », la série perdra peut-être un peu de son charme déjà qu’elle perd de sa...

Read More

Touch – 1×01/02 : le compte est plutôt bon

Touch a été créée par Tim Kring (Heroes) et voit Kiefer Sutherland (24) revenir dans une série télévisée. Le pitch est le suivant : Jake a 12 ans et ne dit pas un seul mot, il se contente d’écrire des nombres. Si on le touche, il pique une crise. Sa mère est morte le 11 septembre et son père, Martin (Kiefer) fait tout pour lui rendre la vie plus facile. Un jour, les nombres écrits par Jake se révèlent être porteurs d’un message, d’une prémonition. Martin devient donc le nouveau Gary Hobson version Nicols Cage dans Knowing. La série a un concept plutôt sympa mais pour les allergiques aux maths, le projet découragera un bon.. nombre de gens. Personnellement, ce qui me rebute c’est le casting. Je ne supporte pas Kiefer Sutherland et encore moins le gosse qui ne dit pas un mot, est chiant au possible, bref limite agaçant au fil des épisodes. Je n’ai vu que les deux premiers mais le casting me gène un peu pour apprécier la série qui m’a bien surprise. C’est une série fondée sur les relations entre les humains. Jake le « dit » (par la voix off) le monde d’aujourd’hui permet de réunir les gens sous un seul point commun : la solitude. Il y a des scènes, des mots, des dialogues qui me font plaisir. Le générique est aussi beau et simple....

Read More

Californication – 5×12 – Hell Ain’t a Bad Place to Be

On attendait fébrilement la fin de saison. La voilà et on a de quoi être déçus. L’épisode est le parfait reflet de ce qui clochait cette saison. Vous me direz tant mieux c’est cohérent ? C’est bien la seule chose… Par où commencer ? Tout le monde est là, Samouraï le premier et il confirme tout le mal que j’ai eu avec ce personnage caricatural sans fond, avec trop de forme… bref vide de contenu et d’intérêt. Tyler est sur le tournage, j’avais  totalement zappé qu’il était scénariste à la place de Hank. On le voit draguer Kali devant Samouraï, comment est-ce possible d’écrire des scènes aussi plates et sans intérêt ? On sait très bien ce qu’il va se passer. Samouraï DOIT s’énerver et surtout savoir que Kali a couché avec Hank. Ce dernier lui avoue et finalement pas de gros pétages de plomb… m’enfin si, par une pirouette scénaristique on a le droit à du non -original et Runkle se prend une balle sous les yeux de Hank qui ne bouge pas un poil. Cette saison, tout le monde était sous prozac, tout le monde se fout de ce qu’il se passe. Le pire est à venir avec Becca qui apprend à Hank (à Venice Village, un décor somptueux) que Tyler l’a demandée en mariage… pas une seule prise de conscience de Hank ou de Becca sur le fait qu’elle est...

Read More