Auteur : Tom Witwicky

The All-American Rejects – Kids In The Street (2012)

Première critique pour ce groupe qui existe depuis 1999 et qui a quelques tubes à son actif comme Swing, Swing (American Pie 3), Move Along ou le fameux Dirty Little Secrets. 3 ans après leur dernier album, le groupe revient avec un album dont le premier extrait, Beekeeper’s Daughter sonnait un peu trop pop… Verdict.

Read More

Avant-Premiere de American Pie 4

Lundi 26 mars, UGC Bercy, il est à peine 21h et une petite cinquantaine de personnes accueille les 4 acteurs venus faire la promo du quatrième (officiel) American Pie à savoir Eugene Levy, Jennifer Coolidge, Jason Biggs et Chris Klein. Cela faisait un bail que je n’avais pas foutu les pieds à cet UGC et je ne savais même pas qu’il pouvait ouvrir littéralement le cinéma pour en faire un escalier digne d’une montée de marches de Cannes (ou presque). Cela dit je suis arrivé pile poil pour les 4 acteurs qui revenaient du Grand Journal. [slideshow]   [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=6t0Y2tSnMLQ&feature=youtu.be]   Oui, on me verra sûrement pendant une seconde dans 50 Min Inside [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Ste3HzAejJk]...

Read More

Californication – 5×10 – Perverts & Whores

Vu le titre, on s’attendait à un épisode porté sur le sujet. En fait c’est surtout Morons and Motherfuckers qui aurait du être utilisé. Runklet et Moody sont fachés depuis l’épisode précédent, qu’en est-il maintenant ? Runkle tente de raisonner Moody mais rien n’y fait et le bon point est que l’on a deux MOTHAFUCKAAAA du plus bel effet. Moody cherche un nouvel agent et tombe sur un Runkle avec dix ans et dix kilos de plus qui l’emmène voir un réalisateur renommé assez porté sur les whores. Hank retrouve Trixie (saison 3), retrouvailles de courte durée puisqu’elle ne sera là que pour quelques minutes. Les scènes chez le réalisateur sont assez drôles et Hank tente même de raisonner tout le monde et se prend un retour de bâton. Runkle découvre que LIzzie a décroché un rôle dans Satan Monica Cop après avoir sucé Stuart. Effondré, il tentera de la dire à Marcy qui fait son retour après deux épisodes où elle était absente. [youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h5gd0QWu1XI] Du côté de Karen et Becca, rien de bien excitant à part que Becca découvre que Tyler a échangé quelques mots avec Kali ce qui irrite Hank. Rien de nouveau sous le soleil de Californie et le trailer des deux prochains annoncent de l’action et ça va être jouissif. Episode dans la moyenne haute de la saison et le conflit Runkle/Moody est traité plutôt de la...

Read More

[Geekerie] Viouuu, Punch et Wait for it

Le geek c’est ça : bluray, produit dérivé et t-shirt 🙂 Prix un peu élevé pour cette veilleuse pour enfants que j’ai transformé en veilleuse pour grand enfant ! 7 couleurs, avec télécommande, objet de décoration plutôt sympa. Côté bluray, ma GF m’a offert le film que je voulais depuis un bail : Sucker Punch. Le mal-aimé Sucker Punch qui a été un flop au box-office mais qui se rattrape par le bouche-à-oreille. Un univers visuel très riche pour un film qui cache un réel potentiel. Et enfin le site Tee Fury qui propose des t-shirts originaux disponibles seulement 24 heures a mis en vente un t-shirt issu de How I Met Your Mother et votre serviteur a profité de l’opportunité. Voici l’objet présenté par Brian et Tiffany, mes deux stagiaires...

Read More

[Spectacle] Avenue Q – Bobino

Pastiche multi-récompensé de Rue Sésame, Avenue Q débarque en France, adapté par Bruno Gaccio (Les Guignols). Spectacle musical mêlant marionnettes et humains, Avenue Q c’est une heure et demie de vision amère de la vie, de la société, de l’avenir mais surtout c’est une heure et demie de bonne humeur et de franche rigolade. Bobino est un petit théâtre qui a vu des centaines de comiques passer. Cette fois, il accueille ce spectacle récompensé par des Tony Awards (Oscars pour les spectacles). Datant des années 2000, Avenue Q est pourtant ancrée dans une réalité très années 90 puisque l’on voit des logos AOL dans la vidéo introductive, que les habits et la mentalité semblent issus de cette époque où le millénaire s’approchait à grands pas avec son lot de désillusions et de rêveries perdues. Princeton est une jeune diplômé qui entre dans la vie active et il emménage dans l’Avenue Q car l’avenue A est trop cher, l’avenue B très cher… (dixit le texte). Il rencontre alors des personnes comme lui dont Kate Monster, Rod, Brian ou encore WIlly de la série Arnold et Willy ! D’ailleurs à l’origine, le personnage était Gary Coleman (Arnold !) mais suite à son décès il y a deux ans, la pièce a été modifiée. En France, Gaccio a préféré s’orienter vers Willy, idée géniale. Une galerie de personnages hauts en couleurs qui ont tous quelques choses à dire que ce soit sur...

Read More

Breaking In – 2×01 – The Contra Club

Retour inespéré pour la comédie portée par Christian Slater et Bret Harrison (critique)qui revient pour 13 épisodes sur la FOX. Le verdict a été sans appel : moins de 4 millions de personnes devant le retour, la série ne survivra pas. Et je dois dire que je ne suis pas contre vu que la série a été sabordée de tous les côtés. Rendez-moi l’esprit de la saison 1 ! L’épisode commence par une allusion à l’annulation de la FOX avec CHristian Slater alias Oz qui s’adresse au spectateur en disant : Merci de nous laisser une seconde chance. Il parle bien entendu à un client qui s’appelle… Monsieur Fox ! Après cette petite blague, Oz présente de nouveaux son équipe et on se rend compte qu’il y a eu dégraissage, au-revoir Josh et au-revoir Dutch (porté par l’excellentissime Michael « Lex Luthor » Rosenbaum), à la place un ersatz de Michaël Scott (The Office) féminin incarné par la soi-disante ultra connue Megan Mullaly (Will and Grace). Le personnage est affligeant et j’ai eu peur, je l’avoue, que Creepy Carol ait été aussi virée mais un ouf de soulagement est sorti quand elle réapparait. Quand on sait que Odette Annable (sublime comme d’habitude) est sur House, on se demande si le personnage ne va pas aussi disparaître quelques épisodes et cela renforce le fait que la saison 2 a été faite avec des...

Read More

Californication – 5×09 – At The Movies

L’arnaque de la saison. Tout s’imbrique bizarrement, rien n’a de sens et tout dérape dans les dernières minutes… j’ai l’impression que tout a été précipité, les auteurs se disant qu’ils ne restent que trois épisodes pour trouver une issue à cette saison bancale. Le film de Samouraï est en tournage, Hank se fait l’actrice ou presque, le réal est un surexcité, rien de bien excitant car trop survolé. Le plus gros morceau est Runkle qui produit le film de Tyler. La scène de négociation entre eux deux est assez drôle mais la conclusion est étrange. On fait de Tyler un connard, jusque là on trouve ça normal, mais c’est la façon de le faire qui est bancal. La « mission » de Runkle donnée par Tyler pour prouver qu’il a des couilles est d’aller voir une brute (la guest Brian Thompson que les fans de X-Files ont reconnu) et de lui proposer de lui « sucer la bite ». Waouh…  niveau sixième.  tout ce qui suit ne tient pas.  Tyler redescend sur terre immédiatement par un retour de flammes de la part de Runkle. Le pari n’étant qu’un prétexte pour le ridiculiser, Runkle prend les devants et remet le gamin en place. Il collaborera bien avec lui. Moody réécrit les lignes de l’actrice pour qu’elle se sente un peu plus considérée mais Samouraï n’est pas ravi et le maintient dans le vide pour qu’il s’excuse. Même le dialogue sur...

Read More

[Concert] Simple Plan – Zenith – 16 mars

9 mois après le concert à l’Alhambra, Simple Plan revenait sur une scène parisienne (à l’exception de Rock En Seine en setlist réduite) et ils ont pu remplir un Zenith ! Preuve en est que le groupe cartonne en France et arrive à faire quelques tubes bien ficelés depuis 10 ans maintenant. Aucune surprise pour le show, le groupe propose le même concert que celui de l’Alhambra à quelques exceptions près (Summer Paradise et Astronaut en ajout), de bons échanges avec le public, une énergie palpable, une ambiance de feu, Marie Mai présente. D’après eux, c’est le plus grand show qu’ils ont fait en Europe. Le zénith était chaud, la moyenne d’âge était basse, d’ailleurs ce sera le point que je vais développer ici. Ce que j’ai ressenti durant le concert se rapproche de mon ressenti à l’Alhambra La première partie était assurée par We The Kings qui a bien chauffé la salle. Le groupe est dans la même veine que SP et n’ont pas hésité à reprendre The Middle de Jimmy Eat World [youtube _0xEC1TVoQg] Simple Plan existe depuis plus de dix ans et comme tous les groupes, leurs fans grandissent mais aussi se renouvellent et on peut très biena percevoir cette tendance quand on voit qu’àa chque concert, les fans semblent ne jamais vieillir. Alors deux choses : est-ce que les anciens fans s’en vont ou est-ce...

Read More