Zach Braff revient après Scrubs qui s’est terminée en 2009 (non la saison 9 n’existe pas, NON). Alex Inc. se veut surtout une comédie familiale. Verdict.

Verdict? Bof hein? Alex Schuman est un journaliste radio efficace mais il plaque tout pour monter sa compagnie de podcasts. Père de famille, Alex va tenter de vendre son projet tout en proposant ses histoires au micro.

Le pitch n’est pas très engageant et encore moins à l’image. Zach Braff a beau faire le maximum pour gagner en capital sympathie, la série ne décolle jamais vraiment et peine même à être cohérent avec son concept. Alex est un père paumé, maladroit, un peu idéaliste et la cellule familiale est un peu le quota sentimental de l’entreprise mais jamais on ne rit franchement. On sourit à peine car on est réceptif aux efforts des acteurs. sauf qu’Alex Inc. doit encore se rôder pour proposer autre chose qu’une banale série familiale de 22 minutes.

alex inc critique zach braff

Comment y parvenir ? Les personnages secondaires sont très importants en comédie. Si son assistante en fait beaucoup pour peu de résultats, on sent un v rai potentiel. Il faut de la folie et non pas de l’énergie en trop. La plupart des gags tombent à plat car il n’y a rien derrière. L’humour est beaucoup trop visuel pour être efficace, n’est pas Undateable qui veut. Le personnage d’Alex doit vivre à travers les autres personnages, apporter quelque chose pour qu’Alex Inc. soit un ensemble show et non un one man show.

L’idée que le héros raconte la morale du jour via son podcast est juste une façon de contourner la voix-off basique des séries de ce style. Alors on attendra une bonne demi-douzaine d’épisodes avant de voir où la série veut aller. Les deux premiers sont tout justes sympathiques.