On ne le sait peut-être pas mais les One Direction sont en pause pour ne pas dire séparés. TGIFP revient sur les carrières solos des 5.

Pour rappel, Thank God It’s Friday Pop s’intéresse à ce qui fait la Pop et ce qui nourrit les critiques les plus vives entre plaisir coupable et honteuseries de comptoir.

Justin Timberlake et Robbie Williams sont les deux plus célèbres cas de chanteurs qui ont fait leur trou après avoir quitté un boys band. Evidemment, on peut aussi parler… de Paul McCartney et des Beatles si on va plus loin. Ne faisons pas de rapprochement qui fâche et intéressons-nous aux One Direction, 5 anglais qui ont été réunis pour X-Factor et qui ont ensuite cartonné à travers le monde.
Leur pop entêtante et fraîche n’a pas occulté la folie qui gravitait autour du groupe avec des cris et des larmes de jeunes filles en fleurs. La caricature était bien là et les clichés de la fangirl se gravait dans la roche de la pop culture.

Mais voici qu’en 2015, Zayn Malik, qui avait les faveurs du public avec Harry, quitte le groupe. Serait-ce la fin des One Direction ? Peut-être. Liam Payne, Harry Styles, Niall Horan et Louis Tomlinson font un dernier album, Made in the A.M. Les ventes sont toujours bonnes, mais on sent une petite lassitude.

Le 13 janvier 2016, les 4 jeunes garçons ne renouvellent pas leur contrat…

Le talent des 5 membres devait désormais éclater. S’il existait. Voici donc le petit récap des carrières solos en se concentrant sur leur premier titre solo.

ZAYN MALIK – 4.3 millions d’abonnés
Titre solo : Pillowtalk – 743 millions de vues –
Gros succès pour ce single qui efface complètement son passif de « membre des One Direction ». Le clip met en scène la mannequin Gigi Hadid. Le clip et la chanson cartonnent. Numéro 1 dans pas mal de pays, Pillowtalk reste un premier essai réussi pour l’ancien 1D.
Son duo avec Taylor Swift pour la chanson apparaissant dans 50 Nuances plus Sombres, I Don’t Wanna Live Forever, est aussi un gros succès avec 370 millions de vues sur YouTube pour le clip disponible sur la chaîne de la jeune femme et 68 millions sur la chaîne de Malik.

HARRY STYLES – 2.4 millions d’abonnés
Titre solo : Sign of the Times – 118 millions de vues
En mai, le petit chouchou du public édite son album solo intitulé sobrement Harry Styles. Le premier single, Sign of the Times, inonde les ondes et devient un classique instantané. Rappelant les titres les plus puissants de Robbie Williams, Sign of the Times est une chanson pop à la fois glaçante et poignante.

LIAM PAYNE – 1 million d’abonnés
TItre solo : Strip That Down – 90 millions de vues
Peu après le titre de Styles, Payne sort également son titre solo. Strip That Down. Titre pop radio avec des accents de dance et hip-hop, le titre, assez fade, ne marque pas les esprits. Ressemblant à toute la production radio passe-partout, le titre ne permet pas de sortir du lot.

NIALL HORAN – 1.6 millions d’abonnés
Titer solo : This Town – 16 millions de vues
Il dégaine son titre en septembre 2016. Petite balade acoustique de qualité, This Town ne marque pas non plus les mémoires. Le titre est plutôt efficace mais loin de sortir des standards du genre. Le genre n’est pas des plus « bankables » à la radio et son public se trouve ici.

Plusieurs mois plus tard, Slow Hands s’avère plus concrète. Piochant dans des influences blues, il se rapproche du style de Ed Sheeran et conquiert un peu plus de fans. Le couplet est plutôt bien trouvé mais le refrain pêche encore.

LOUIS TOMLINSON – 779 000 abonnés
Titre solo : Back to You – 42 millions de vues

L’un des discrets du groupe opère un virage convaincant avec Back To You en duo avec Bebe Rexha. Le titre est très accrocheur et calibré pour les ondes. Le refrain impose de suite sa mélodie et Tomlinson assure avec simplicité. Mixant piano, mid-tempo et influence urbaine, Back To You a tout du tube.

Il y a plusieurs mois, sa collaboration avec Steve Aoki aurait pu craindre le pire mais il semblerait que ce ne soit qu’un exercice servant de tremplin. Certains choisissent David Guetta ou Calvin Harris et maintenant DJ Khaled quand d’autres prennent Aoki, plus underground et moins accessible.

Le bilan est plutôt clair et simple, les 5 membres s’essaient à des styles différents après avoir vécu dans le monde de la pure pop (commerciale, certains diront). Harry Styles semble destiné à une carrière à la Robbie Williams si son second single, Two Ghosts, sorti cette semaine, parvient à convaincre. On est plus dans du pop rock imprécis sans moment de grâce. Zayn Malik peut prétendre à côtoyer les artistes « R’nB » (on met les guillemets tellement le style est bâtard) et même à copier l’évolution de Justin Bieber qui continue sa carrière à coup de titres discrets et de tubes planétaires soutenus par des collaborations fructueuses. Les trois autres sont encore dans le flou artistique. Dans une industrie où un duo ou un featuring peuvent faire exploser l’exposition médiatique, il y a beaucoup de possibilités pour que l’un ou l’autre tire son épingle du jeu…. en attendant un retour des One Direction pour un album aux inspirations multiples assurément.