C’est dans ce magnifique cadre du théâtre de Fontainebleau que commençait Mercredi 28 Juin le festival Série Series : point de rencontre des séries européennes où producteurs, scénaristes, réalisateurs et grand public se mêlent.

 

De nombreuses sessions ont rythmées cette journée :

 

Session Work In Progress : moment de découverte pour chacun où des membres de l’équipe d’une série en cours de production viennent présenter leur projet, pour se faire connaître auprès des investisseurs, diffuseurs, du public.

Home Ground : récit d’une femme, devenant coach d’une équipe de foot masculin, où satire, engagement, propos rencontrent aventure personnelle, histoire familiale, conflits d’intérêts. La série semble intéressante même si on espère qu’elle ne reposera pas que sur le fait que son personnage principal est une femme. Diffusion prévue en Mars 2018 en Norvège.

Banking District : conflit familial, criminel sur fond de mise en lumière des mécanismes de secret des affaires des banques suisses. Un très fort effort semble avoir été fait pour ne pas faire de la série une « série de bureaux » incompréhensible pour le public, l’ambition clairement affichée reste toutefois de donner un angle de vue sur le monde bancaire suisse, l’interview avec les créateurs est à retrouver sur notre site. Diffusion prévue en Automne 2017 en Suisse et en Belgique

 

 Guerilla : coproduction américano-anglaise, dans un Londres des années 70 où les revendications des Black Panthers se font de plus en plus fortes et violentes, un couple Jas et Marcus évolue tout au long du pilote et de la série tout en se radicalisant dans le mouvement. La série est prenante, illustre parfaitement le courage : thème de cette saison 6 de Série Series. Qui plus est, elle vient nous déranger dans notre morale en nous posant des questions dures sur la radicalisation, la justice. Diffusée en Avril en Angleterre il n’y a pas encore de diffusion française prévue pour le moment.

 

Hassel : polar suédois toutefois éloigné de la noirceur du Nordic Noir, en effet la série se rapproche d’un polar classique en empruntant un personnage fort dans l’imaginaire collectif suédois (comme notre Commissaire Moulin en quelque sorte) tout en assumant en côté 70’s souligné par la réalisation et la musique. Enfin le réalisateur revendique une forte influence du western Spaghetti. La série connaît quelques longueurs et ne fait pas preuve d’une grande originalité au niveau de son scénario. Toutefois on retient surtout que c’est l’illustration du désir suédois de dépasser le Nordic Noir et de pousser leurs créations plus loin tout en présentant Stockholm comme une ville incluse dans l’Europe et non comme une capitale suédoise pour ainsi inclure leurs productions comme des productions européennes et non seulement suédoises. Diffusion suédoise prévue le 8 Septembre 2017.

 

Débat SACD : Du beau monde venu débattre du financement et du service publique : Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Delphine Ernotte, Bénédicte Lesage (productrice), Arnaud Malherbe (scénariste et réalisateur), Tone C.Ronning (productrice déléguée), modéré par Pascal Rogard (directeur général SACD). Au-delà du débat sur les financements on retient notamment quelques remarques sur les festivals. Premièrement Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ont affirmé que les festivals de Fontainebleau et de Lille ne sont pas incompatibles : Lille accueillera un volet professionnel animé par Série Series tandis que Fontainebleau restera un rendez-vous destiné aux professionnels de l’audiovisuel. De plus les festivals n’auront pas lieu en même temps, on en saura plus dans neuf jours lors de la conférence de presse.  On retient aussi l’engagement de la région Ile-de-France envers les jeunes artistes et jeunes talents avec une augmentation du budget à la culture et le lancement d’un concours visant à récompenser annuellement 40 jeunes (dont 10 en cinéma / audiovisuel) en leur proposant 2500€/mois pendant 10 mois pour réaliser leur première œuvre. Retrouvez le Live Tweet du débat puis du point presse sur mon compte twitter @PivettaJulien.

 

Voilà pour cette première journée à Série Series, par manque de temps il reste quelques séries à découvrir notamment Match réputée très drôle.

 

La suite arrive très bientôt !