Avant le film avec Gal Gadot, Wonder Woman a connu des fortunes diverses, entre série télé réussie et projets ciné abandonnés, retour sur une vie pas facile.

2.Les années 2000 : que faire ?

En 1984, Supergirl débarque sur nos écrans, après le succès des films avec son cousin Superman. Echec au box-office, le film ne fera pas décoller les superhéros femmes au cinéma.
Smallville a un joli petit succès sur CW depuis 2001, au cinéma, les films de superhéroines sont des flops (Barb Wire en 1996, Catwoman en 12004, Elektra en 2005) et Buffy semble avoir la voie aux héroïnes fortes seulement à la télévision.

Alors que Joel Silver tente d’imposer le projet, il engage Joss Whedon pour écrire le script au début des années 2000. Le monsieur a écrit pour ALien Resurrection ou encore Toy Story. Silver souhaite que George Miller le réalise. Le créateur de Buffy semble avoir écrit un excellent script selon Silver. Le scénario est disponible en ligne.
Warner Bros n’aime pas le script, trop ambitieux et profond pour un projet de divertissement. Il y parlait de lutte contre les corporations… loin de l’idée d’un film de superhéros en ces temps-là où Spiderman de Sam Raimi se la joue justicier contre un méchant basique. La production n’a jamais été lancée, ni même le casting même si Sandra Bullock est intéressée pour endosser le costume !
Whedon proposait une Wonder Woman plus guerrière que superhéroïne avec un costume plus proche de celui que Gal Gadot porte désormais.

Un poster teaser avait même été fait.

Enterré, le projet tombera dans l’oubli. Dans un Hollwyood très « male », les superhéroïnes risquent de faire perdre beaucoup d’argent. Ce n’est qu’en 2009 que DC et Warner, fier de leurs productions aimées, propose un film entièrement sur le personnage. Keri Russell (The Americans) prête sa voix à Princess Diana of Themyscira / Diana Prince/ Wonder Woman tandis que Nathan Fillion (Castle) joue Steve Trevor.

Le film est excellent et extrêmement fidèle à l’oeuvre.

Wonder Woman continuera d’apparaître dans les adaptations animées de Justice League que ce soit en série ou en direct-to-video.
La même année, George Miller (Mad Max) est à deux doigts de réaliser un gros, un énorme projet : Justice League.
Justice League: Mortal se veut un projet conséquent. Le script est là, le casting est même annoncé. D. J. Cotrona sera Superman, Armie Hammer sera Batman, Adam Brody sera  Flash… Et c’est Megan Gale qui sera Wonder Woman. Tout le casting se rencontre même pour le projet.

Le projet sera très avancé et des premiers concept arts sortent avec le casting dans leur costume respectif. Et c’est Wonder Woman qui a été dévoilé il y a à peine 2 ans. Et c’est beau.

En 2010, avec Smallville qui se conclut et les films de superhéros qui commencent doucement à cartonner au cinéma (Spiderman de Sam Raimi engrangent les billets et Marvel commence sa cuvée avec Iron Man en 2008), il est temps de se concentrer sur de nouveaux projets. NBC souhaite proposer une nouvelle version de Wonder Woman pour une télévision qui aime les héroïnes… Et en 2011, Wonder Woman peut revenir sur nos écrans.