Superhéroïne la plus connue, Wonder Woman a enfin son film après des années de développement. Retour sur les multiples adaptations.

1.Les années 70

a.Adaptation hasardeuse

Créée par William Moulton Marston en décembre 1941 pour All Star Comics, Wonder Woman dévoile ses origines qui resteront le canevas de beaucoup d’adaptations et réadaptations à l’instar de Superman avec Krypton et Smallville ou encore Batman et le meurtre de ses parents.

Nous retrouvons donc l’île des amazones,  Steve Trevor, pilote de l’armée américaine qui s’est écrasé sur cette île, le costume…

Le personnage se veut avant tout un personnage féministe mais les époques successives ont rarement retenu cela. Et côté adaptations live,  le personnage s’en est sorti avec la mention assez bien. Ne trahissant le personnage que par des projets ratés,  les auteurs n’ont jamais vraiment cherché à en faire un personnage fort, répondant à une société en demande.

Première super-héroïne à avoir son propre comic book, Wonder Woman a connu plusieurs adaptations dont la plus connue est la série de 1976.

Mais dix ans avant, suite au succès de la série Batman à la télévision, Greenway Productions propose un pilote test de 5 petites minutes. Nous sommes en 1967 et Ellie Wood Walker, jeune inconnue, endosse le costume.

On frôle le ridicule dans cet univers loin de celui très POP de Batman. Il faut attendre 7 ans pour voir une adaptation un peu plus sérieuse.

En 1974, la seconde adaptation filmée est un téléfilm diffusé sur ABC. Wonder Woman aka Diana Prince travaille comme secrétaire pour Steve Trevor. Fidèle aux comics avec une Wonder Woman sans costume, ni pouvoirs, ce téléfilm était un pilote pour une future série. Le téléfilm n’a jamais atteint les objectifs d’audience.

C’est une ancienne joueuse de tennis reconvertie en actrice, Cathy Lee Crosby, qui joue Diana Prince.

b.et Linda Carter crée Wonder Woman

ABC et Warner décident de revoir leur copie. Le projet de série se voudra plus proche de l’esprit original. La série se développe et on propose le rôle à Cathy Lee Crosby. C’est donc à peine un an après le téléfilm avec Crosby que ABC tente de faire revenir Wonder Woman sur les écrans. Lynda Carter obtient finalement le rôle. Cette ancienne miss va alors connaître un succès fulgurant. Objet de bien des fantasmes, Carter ne supportera pas longtemps la situation.

“je n’aurais jamais voulu devenir un objet sexuel autre que pour mon mari. Je ne pensais pas que ma photo allait orner les toilettes des hommes. Je déteste le regard des hommes pensant à ce qu’ils pensent. Et je sais à quoi ils pensent. Ils m’écrivent et me le disent.”

Source : US magazine

De 1976 à 1979, The New Adventures of Wonder Woman est une série on ne peut plus fidèle au personnage.

La première saison se déroule durant la seconde guerre mondiale. Les audiences sont bonnes mais pour ABC, la série coûte énormément d’argent. Elle décide donc de ne pas renouveler la série. Warner Bros propose alors la série à CBS qui accepte. Seul compromis : les coûts sont réduits et la série se déroulera de nos jours avec des intrigues moins ambitieuses. La série durera deux saisons et sera annulée.

A cette époque, Superman se découvre une nouvelle vie au cinéma et l’ère des superhéros ne décollera pas avant une dizaine d’année. Ce sera surtout à la télévision que Superman continuera sa vie alors que Batman remerciera Tim Burton de voir un film de bien belle envergure apparaître en 1989. Les femmes superhéros sont délaissées pendant de nombreuses années. Et c’est avec Joss Whedon qu’on attend le salut nécessaire…