Les épisodes de cette très bonne saison 3 en critique.

Episode 10 Blood

Avec ce dernier épisode, Man Seeking Woman pourrait se conclure définitivement. Alors que la série n’est pas renouvelée encore, l’épilogue de l’épisode suffit amplement à conclure et bien belle façon cette épopée. L’épisode est globalement gentillet niveau gags, on est dans de la pure comédie (le mec sorti du coma, simple mais efficace) et les rares incursions dans l’improbable sont dosés impeccablement comme Dieu, le conseil démoniaque ou le monstre qui marque une belle étape dans le couple en tant que premier obstacle à affronter en tant que couple marié. C’est finement joué, intelligent et toujours pertinent comme dans toute cette saison 3. Il est maintenant difficile de se projeter sur une saison 4. On ne sait pas s’il y a encore des idées en stock mais vu comment ce nouveau pool de scénaristes à gérer le défi de parler d’un couple plutôt qu’un mec paumé, on a envie de savoir comment la suite des aventures du couple pourrait ressembler.. non sans avoir peur d’une déception. Findlay est un ajout de qualité, l’alchimie a de suite fonctionné et on a hâte de la revoir en Lucy !
Le titre parle de lui-même, Man Seeking Woman était l’histoire d’un homme qui cherchait l’amour. Il l’a trouvé, pourquoi continuer ?

Episode 9 Cake

On se concentre sur Mike, un peu sous utilisé cette saison pour un épisode sur la façon d’aborder un mariage en tant que témoin et meilleur ami. Et on le voit vraiment cette saison, la série se concentre à reprendre les codes et scènes de quelques films cultes (ici Les Evadés) pour offrir de savoureux gags. Même les Joshies Awards sont d’une perfection  dans le ton et l’exécution. Eric André s’en donne à coeur joie et nous offre une prestation très extravagante. Ca fait du bien avant d’entamer l’ultime épisode de cette saison sans fautes !

Episode 8 Dolphin

 

Après un prégénérique hilarant sur l’annonce du mariage de Josh et Lucy à la mère de ce dernier, l’épisode se concentre sur Liz, la soeur de Josh. Le fameux épisode doit être un Woman Seeking Man mais le générique a oublié de le mentionner. Cet épisode aurait pu trancher vivement avec le ton de la saison où Josh et Lucy dominaient le reste des personnages. Mais après quelques minutes d’adaptation, on prend plaisir à revoir et suivre Liz. Cet épisode nous parle sans fioriture du regard des parents sur son enfant et c’est vraiment d’une pureté rare. Les rares digressions fantaisistes sont plutôt bien dosées et sont très minoritaires face au reste de l’épisode quasiment tout le temps sérieux. Belle performance de Brit Lower, peu utilisée.

Episode 7 Bagel

On le savait déjà mais ce couple Lucy / Josh est l’un des plus intéressants de la TV cette saison mais cet épisode renforce cette idée. Il n’est pas rare de les trouver extrêmement attachants et touchants. Et si cet épisode part sur l’idée du sexe anal, la suite est tout autre. La partie fantaisie de l’épisode est assurée par Lucy qui se la joue Sherlock Holmes pour avoir si Josh va faire sa demande en mariage. La scène de restaurant est subtile puisqu’elle détourne notre intérêt vers l’arrière plan pour un gag banal mais d’un timing parfait. La scène version Comic-Con est un délice de détournement. En somme, l’épisode ne se démarque pas trop de l’idée centrale de la proposition grâce à des fantaisies bien trouvées. Et dans le second tiers de l’épisode, les multiples échanges de bagues sont d’une originalité folle et détournent habilement les habituelles demandes. Le petit bémol est dans la réalisation. Le gros plan sur la bague est un peu maladroit et quand on en a 6 comme ça c’est dommage. Reste que ne pas finir l’épisode sur le sexe anal comme c’était à prévoir est une petite déception… Mais parler de sexe anal comme ça est une délicieuse idée. Cette saison 3 est vraiment une totale réussite.

Episode 6 Pad Thaï

La routine dans le couple est un sujet assez intéressant. Si This Is Us en parle justement dans l’épisode de cette semaine d’une autre façon, Man Seeking Woman parvient à faire à sa manière avec une magnifique parodie de films d’aventure type Indiana Jones. Ajouté à ça, le parfait exemple du “petit plus” qu’on recherche chez l’autre, ce besoin d’excitation qui a disparu peu à peu quand on se met finalement à regarder des séries tous les soirs… Rythmé à la perfection, cet épisode rend justice au talent de Katie Findlay. L’épisode aurait pu être un Woman Seeking Man d’ailleurs, étrange que la production n’y a pas pensé. Un épisode qui fait date dans la série et qui touche aussi à un sujet assez sérieux. Quand tout ça est réuni, Man Seeking Woman redevient grande !

Episode 5 Shrimp

 

Se sentir invisible aux yeux de ceux qui réussissent, voilà le concept mis en lumière dans cet épisode très intéressant. Encore et toujours, la série étudie le couple sous tous ses aspects et c’est donc la réussite de Lucy face à celle de Josh qui est le sujet de Shrimp. En invoquant encore un film (ici, Sixième Sens), la série fait mouche et détourne une fameuse scène pour souligner son propos. Et par l’échec de Josh, on en ressort aussi le problème de l’argent dans le couple. La scène d’avarice est celle qui sonne le plus juste, qui n’a jamais rêvé de dire ça tout haut ? L’épisode fait mouche comme beaucoup d’épisodes cette saison.

Episode 4 Pop Corn

 

Cette fois-ci, c’est à Josh de rencontrer les parents de Lucy. L’épisode caricature les gimmicks de thriller d’épouvante où le héros est en proie à douter de la sincérité des personnages qui l’entourent. C’est intelligent, judicieux et même drôle. L’épisode sait prendre en compte des références pour se les approprier. De plus, l’épisode mise sur le talent de Katie Findlay, toujours formidable en Lucy. On retiendra la partie procès façon films complotistes des années 50 et aussi la parodie de Max et les Maximonstres, merveilleuse de sincérité et de simplicité. On salue l’effort de la production pour les monstres ! En étant drôle et attendrissant, l’épisode parvient à réussir sa mission.

Episode 3 Horse

 

Lucy se rend compte qu’elle n’a aucun atome crochu avec Mike. Le fait de dévoiler un peu l’intimité de Josh les rapproche. L’idée est séduisante sur le papier. A l’exécution, l’épisode peine un peu à nous surprendre. Cependant la série continue à explorer la construction du couple Lucy Josh. On aimerait que les interactions soient plus naturelles, moins farfelues par moment tellement le couple frôle l’attachement total. Petit bémol aussi, l’épisode mise sur un personnage tertiaire insupportable avec le générique de fin qui lui est entièrement consacré. Ca ne fera pas rire grand monde.

Episode 2 Ranch 

man seeking woman saison 3

Lucy et Josh sont toujours ensemble et vont devoir faire face aux parents de ce dernier. Miser sur la mère pot de colle en version fan assidue du couple n’est pas l’idée la plus originale. Heureusement, la fin d’épisode joue sur la fibre émotionnelle et on comprend aisément que la série veut toucher aussi à des moments de la Vie plutôt sincères. Idem, la façon d’apprendre comment réagir et bien se comporter quand on rencontre les parents de son copain n’est pas l’idée la plus pertinente de la série mais ça fonctionne ! L’épisode reste agréable malgré une sensation de déjà-vu, on a même eu peur que l’épisode fasse comme le précédent avec un double point de vue mais les scénaristes ont compris qu’il fallait juste un clin d’oeil. Et au final, Katie Findlay et Jay Baruchel confirment leur alchimie dans cet épisode 2 un peu facile.

Episode 1 Futon

man seeking woman

©FXX

Lire notre critique