Plus de 400 séries mais vous en voulez encore ? Il semblerait que les scénaristes souhaitent renégocier leur contrat avec la Guilde !

Les scénaristes américains sont réunis en Guilde. Et c’est la fameuse Writers Guilds of America qui régit les droits des auteurs. Ce syndicat est puissant et avait déjà fait basculer Hollywood dans la psychose en 2007 poussant 12.000 scénaristes à faire grève. De novembre 2007 à février 2008, toute la télévision et le cinéma étaient bloqués. Des séries étaient mis en pause, des films n’étaient pas tournés, des talk-shows ne pouvaient plus proposer de gags. Le résultat s’est fait sentir sur certaines grandes séries comme Lost qui n’a pu offrir que 14 épisodes sur les 16 envisagés, Supernatural n’a proposé que 16 épisodes sur 22 la même année, 17 sur 24 pour Desperate Housewives ou encore 20 sur 22 pour Smallville. Au total, 21 séries en cours à l’époque avaient été touchées. Avec le fameux Peak TV, un nombre conséquent de séries pourrait être de nouveau mises à mal. Les conditions de travail ne sont toujours pas satisfaisantes et le nombre croissant de projets et de plateformes n’excusent en rien la mutation indispensable des conditions de travail.

C’est le 13 mars que les négociations vont débuter et le 1er mai, un premier contrat type devra être proposé.