Flock of Dudes : honnête ratage

Flock of Dudes : honnête ratageScore 55% Score 55%

Il y a des films qui vous attirent plus que d’autres quand seul le casting vous donne envie. Flock of Dudes est de ces films mais rien ne nous garantie un bon film !

Un script lambda et une bande-annonce peu encourageante ont eu raison de vous ? Mais un casting de têtes connues des sériephiles suffira à vous faire vous intéresser à Flock of Dudes.

Après un combat de 9 ans pour écrire, monter et distribuer ce film, Bob Castrone a tout connu. Un montage final de 2h30, des acteurs qui improvisent trop, un financement validé puis invalidé puis re-validé, un producteur qui veut tout réécrire et surtout une ambiance à la Very Bad Trip  qui aurait pu marcher à l’époque. Après une réécriture profonde, Flock of Dudes est juste devenu un film sympathique à défaut d’être drôle.

flock of dudes

Le problème de ce genre de films est qu’il  n’est que rarement pertinent dans le genre comédie, enchaîne les scènes de bonne humeur mais ne contient aucune scène ou aucun dialogue qui deviennent des gags réussis ou des bons mots. Si un des producteurs du film avait jugé que Flock of Dudes aurait pu devenir un classique culte ou un total désastre, il ne s’était pas mouillé mais il voyait déjà qu’il faut sortir de sa zone de confort pour faire une comédie… comique ! Flock of Dudes n’est qu’un enchainement de scènes sans un mot plus haut que d’autres, avec des dialogues clichés et qui, et c’est là le gros problème, oscille en permanence entre le film de potes, la comédie romantique et le film potache.

flock of dudes

Mais parlons du casting. Jugez plutôt : Chris D’Elia (Undateable), Skylar Astin (Ground Floor, Pitch Perfect), Bryan Greenberg (October Road, One Tree Hill), Hannah Simone (New Girl), Hilary Duff (Lizzie McGuire, Younger), Jamie Chung (Once Upon A Time, Believe), Melissa Rauch (Big Bang Theory), Brett Gelman (Fleabag), Eric André (Man Seeking Woman) et Kumail Nanjiani (Silicon Valley)  réunis ! Ca aurait pu être la comédie de l’année mais rien de tout ça. Flock of Dudes est un film sans réelle identité qui peine à raconter une histoire. Adam (Chris D’Elia) est un trentenaire célibataire qui a été largué car il a préféré boire que fêter l’anniversaire de son couple. Il vit avec ses 4 potes dans un appartement jamais rangé. Mais quand l’un des leur se marie, une prise de conscience se produit chez Adam. Il va vouloir se ranger. Le film part alors dans des directions bancales. On parle d’un deal entre le groupe d’amis pour ne pas se voir, on a des personnages secondaires sacrifiés sur l’autel du montage et qui se retrouve totalement sous exploité.

A défaut d’être drôle, le film parvient à nous faire passer un moment loin d’être désagréable. On cherche simplement le moment où le film va vraiment démarrer et se trouver une identité. Ne parvenant jamais à dépasser le stade du film sympathique, Flock Of Dudes nous fait perdre un peu notre temps. Jamais pertinent dans ses choix, le film est anecdotique. Dommage pour Chris D’Elia qui se voit bridé et Astin, Greenberg ou André sous-exploités. Avec un casting plutôt attirant, le film parvient tout juste à dépasser la moyenne.

Review

55%

Bof
55%

About The Author

Thomas Wachnicki

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :