Situé au Sud de l’Andalousie, Almeria fut et est encore le berceau de nombreux films tout d’abord pour une réduction des coûts de production mais aussi pour sa variété hallucinante de paysages et d’ambiance en l’espace de quelques kilomètres.

Une sensation de dépaysement immédiat vous envahit lorsqu’on déboule dans cette région aux  allures hétéroclites , allant du désert, plaines volcaniques ou encore aux plages rocheuses. On comprend rapidement pourquoi les plus grands ont décidé de poser leurs valises le temps d’un tournage tels que Ridley Scott, Spielberg, David Lean, Clint Eastwood, Sergio Leone…

Grâce à la variété de ses espaces, on peut facilement passer d’un décor exotique façon Jurassic Park avec une plaine verdoyante surplombées par des monts faits de roches volcaniques. C’est surtout le désert de Tabernas qui a fait la réputation d’Almeria et  a inspiré de nombreux cinéastes pour y construire leurs décors à la fois pour des westerns, films de guerre mais aussi science fiction.

C’est grâce à ses liens avec Clint Eastwood, qu’à partir des années 60, Sergio Leone, le pionnier, a pu monter quelques projets célèbres (Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus, Le Bon, la Brute et le Truand….) ouvrant ainsi la voie à d’autres réalisateurs en promouvant la région. De nos jours, certains décors construits pour ces films perdurent et peuvent être visités bien qu’au fil des années, ils ont été remaniés et rénovés avec plus ou moins de réussite.

Les cinéphiles pourront donc choisir entre deux parcs pour se prendre pour un cowboy le temps d’une journée pour quelques euros dans la plénitude du désert.

Commençons par Fort Bravo  qui sera le site qui plaira le plus aux fans car il possède une certaine touche d’authenticité plus palpable que chez son concurrent mini-Hollywood qui ressemble plus à un parc d’attraction façon Universal Studios où ça sent plus la peinture fraîche qu’autre chose.


almeria

Vous pouvez vous balader tranquillement pendant quelques heures, les lieux ne sont pas immenses donc vous aurez fait le tour rapidement. N’hésitez pas à prendre un whisky au saloon pour assister à un show de french cancan. Enfin, le clou du spectacle ce sont les comédiens qui rejouent encore et encore les mêmes duels avec ces poses mythiques, des cascades et courses poursuites à cheval. Un spectacle distrayant et sympathique pour tous les âges qu’on appréciera encore plus si on a vu le film 800 balles d’Álex de la Iglesia qui justement met à l’honneur ces hommes qui tentent quotidiennement de faire revivre cette époque. On peut s’accorder une pause nostalgique devant les photos souvenirs de tournages épinglées deci delà ou faire un tour au mini-musée qui aborde fièrement les affiches des projets les plus fameux comme Danse avec les loups, Impitoyable, Zorro…

J’invite les amoureux de nature à découvrir cette région et en particulier le parc Cabo de Gata qui comporte aussi pas mal de sites mythiques qui ont inspirés les plus grands.

Revivez la scène de la Dernière Croisade où Sean Connery abat un avion allemand avec son parapluie  en faisant un détour sur Playa de Monsul, suivez les pas de Daenerys  au sein même de l’Alcazaba  ou dans la Sierra de Alhamilla qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la Vallée de la mort aux USA.

almeria

Certaines agences de voyage proposent des circuits pour localiser les spots célèbres mais ils ne sont disponibles qu’en haute saison (il faut se renseigner suffisamment à l’avance).

Pour clôturer votre visite, quoi de mieux qu’un petit tour sur le walk of fame de la ville d’Almeria qui copie celui d’Hollywood et met à l’honneur quelques stars telles qu’Arnold Schwarzenegger, Terry Gilliam, Joseph Fiennes, Ridley Scott….

 

Arnold Schwarzenegger a récemment visité la région pour le remake de Conan le barbare dont l’original avait déjà été tourné dans le désert de Tabernas, de même de James Cameron a fait des repérages pour les suites d’Avatar . Wait and see…

Une région peu connue des Français qui mérite néanmoins le détour ayant a eu son heure de gloire dans les sixties qui poursuit son american dream avec quelques projets récents comme Assassin’s Creed, Dr Who, Penny Dreadful, Exodus prouvant qu’Almeria ne se cantonne pas qu’aux westerns spaghetti.

 

 

almeria

Décor pour Assassin’s Creed


Caducia