Après 2 bonnes premières saisons et une très bonne troisième, les pirates de Black Sails revenaient dimanche soir sur Starz (et en US+24 sur OCS Max) pour défendre Nassau une dernière fois.

Riche en rebondissements, la 3ème saison du prequel de l’Ile au trésor, nous laissait sur le ralliement d’Eleanor à la cause anglaise, l’avènement de Long John Silver pour mener la rébellion face aux anglais qui ont repris Nassau et pendu le charismatique Capitaine Charles Vanes. Flint, Anne Bonny et Barbe Noire, revenaient donc avec leurs équipages pour reprendre Nassau.

L’épisode commence avec l’attaque par le capitaine Flint de Nassau, pour en reprendre le contrôle aux anglais. Alors qu’Eleanor Guthrie, qui est maintenant Madame Rodgers, est toujours d’aide aux anglais. Jack Rackham, Anne Bonny et Teach (Barbe noire) sont sur le même navire ne participant pas frontalement au combat.

black sails

©Starz

On attendait de la bataille, des effets spéciaux, des bateaux et des pirates, on a été servis ! Dès la (très belle) première scène, le ton de l’épisode est donné, ce sera sur l’eau et violent : des scènes de batailles classiques, de très bons effets spéciaux, et quelques rebondissements composaient cet épisode. On peut noter la très bonne réalisation de Lukas Ettlin, quelques beaux plans-séquences (notamment au début de l’épisode), de belles couleurs, de beaux jeux de lumières, de belles métaphores visuelles …
Les aspects classiques de la série sont toujours présents, l’ambiguïté des personnages, la contestation du Capitaine Flint, les trahisons, les alliances, les combats de coqs. C’est un vrai épisode de Black Sails. Même si …

Quelques points nous laissent sur notre fin. Premièrement, beaucoup trop de dialogues non nécessaires rendent l’épisode lourd, alors que les performances des acteurs étant bonnes, on pouvait attendre beaucoup plus de jeux de regards, les quelques uns étaient d’ailleurs très réussis. Mais tous les textes ne sont pas à jeter, certains, notamment dans les confessions, se sont révélés plus profonds que d’autres et particulièrement bien interprétés (on pense à ceux entre John et Flint ou entre Rackham et Anne Bonny). La violence était très présente, moins n’aurait pas été choquant, toutefois comme la réalisation était très bonne, les scènes étaient belles à voir même si parfois un peu excessives.

black sails

©Starz

Ce premier épisode de la saison 4 pose bien les bases de ce qui sera la dernière aventure de la série, qui a été annulée en raison de manque d’audiences et de coût de production trop élevés. Malgré ses longueurs en milieu d’épisode, ses scènes de batailles omniprésentes et ce trop-plein de tout ce qu’on attendait, « XXIX » se livre à un exercice difficile, celui de mêler beaux textes, profondeur, avec bataille, le tout donne un résultat un peu trop brouillon mais prometteur pour la suite de la saison.

Il reste 7 épisodes avant la fin de la série, à voir sur Starz aux USA, OCS Max en H+24 en France, quant aux deux premières saisons, c’est France Ô qui les a diffusées.

 

Julien Pivetta