Comment faire parler MAD MEN ? Comment faire parler la série au-delà de ce que, bien souvent, elle dit, et au-delà du genre auquel elle appartient ?

Communiqué

Le séminaire traite de la série, diffusée sur AMC entre 2007 et 2015, qui est vite devenue un phénomène culturel mondial sans équivalent. Mad Men invite à poser des questions d’histoire culturelle et politique.
À les poser au sein du paysage actuel des séries – qu’est-ce qui distingue celle-ci d’illustres devancières comme Les Soprano ?
Mais aussi dans un cadre plus large : en quoi Mad Men rencontre-t-il les préoccupations d’historiens, de sociologues ou de philosophes ?
À poser ces questions au passé – à quoi ressemblèrent les années 1960 ? – et à les poser au présent : comment une série d’aujourd’hui regarde et reformule-t-elle cette décennie ?

Alors que Donald Trump vient d’être élu à la Présidence, il n’est pas difficile de percevoir les échos contemporains d’une série qui parle de la place des femmes au travail et dans la société, de la lutte pour les droits civiques.

 

Vendredi 17 février, 18h30 — Elisabeth Bronfen : L’homme qui tombe
Elisabeth Bronfen analyse le générique animé, qui montre un homme tombant au milieu de buildings et d’images publicitaires, en insistant sur le rêve américain, l’idée de renaissance, de projection …

Vendredi 24 février, 18h30 — Sylvie Laurent : Equal opportunities ?
Quelle est la place de la minorité noire dans Mad Men ? L’américaniste Sylvie Laurent répondra à cette question en analysant la façon dont la série traite de la lutte pour les droits civiques.

Vendredi 3 mars, 18h30 — Emanuele Coccia : Publicité de la publicité
Quelle publicité est-il fait ici de la publicité, selon quelles réécritures, quelles stratégies de marketing ou au contraire de dénigrement ? C’est le thème dont traitera Emanuele Coccia.

Vendredi 10 mars, 18h30 — Ariane Hudelet : Juke-box
Ariane Hudelet présentera et analysera le choix de la musique de clôture, célèbre ou méconnue, présentée dans sa version originale ou dans un enregistrement rare.

Vendredi 17 mars, 18h30 — Romain Huret : Peggy Olson, la célibataire
Romain Huret interviendra sur le personnage de Peggy Olson, seule femme de la série à n’être pas mariée. À partir de Peggy, c’est de la place des célibataires dans une société américaine dominée par le modèle familial, hier et aujourd’hui, que parlera notre invité.

Vendredi 24 mars, 18h30 — Matthew Weiner : Hommage au créateur
Pour cette dernière séance, nous recevons le créateur de Mad Men, Matthew Weiner en personne.


 

INFOS PRATIQUES : www.jeudepaume.org

Auditorium du Jeu de Paume : 1 place de la Concorde – 75008 Paris
3 euros / gratuit sur présentation du billet d’entrée aux expositions (valable uniquement le jour même), dans la limite des places disponibles

Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org

Partenaire : Les Inrockuptibles