Dragon Ball super épisodes 69 et 70 : Des fillers savoureux

Dragon Ball super épisodes 69 et 70 : Des fillers savoureuxScore 65% Score 65%

Dragon Ball Super ne sait plus quoi faire pour garder l’attention depuis la fin de l’Arc Black.

Dans les épisodes précédents, nous avions laissé Bulma en prise avec un Shenron récalcitrant. Tout projet de voyage dans le temps est abandonné, du moins pour l’instant. À quoi va ressembler la suite des aventures de nos héros ?

 

dragon ball super

 

Episode 69 : Un autre personnage récurrent de l’univers d’Akira Toriyama fait irruption dans cet épisode-ci. Arale ( prononcez « Aralé » ) est une petite fille robot qui provient du manga « Dr Slump », créé par Toriyama et paru entre 1980 et 1985. Complètement barré et loufoque, cette série a permis à Toriyama de se faire connaître, lui permettant de démarrer la série Dragon Ball dès 1986. On connaît la suite. Dans ce filler, l’inventer Senbei Norimaki, et accessoirement créateur d’Arale, se rend dans la ville de l’Ouest pour se voir remettre un Prix pour sa dernière invention. Sa machine permet en effet de créer tout ce qu’une personne désire. Vegeta, Bulma, Trunks et Goku sont présents, tandis que c’est Mr Satan qui remet le prix à Senbei du Village Pingouin.

 

dragon ball super

 

Comme toujours, toute bonne histoire n’existerait pas sans obstacles, et c’est le pire ennemi de Senbei qui se présente, Dr Mashirito. Celui-ci n’hésite pas à appeler Senbei « Docteur Slump », ce qui est en vérité un quolibet dont il se passerait bien. L’épisode va même jusqu’à briser le quatrième mur en précisant que Mashirito est mort dans le Tome 16 de Dr Slump ! Ce qui n’est pas un problème, car cet ennemi en question est revenu en tant que fantôme. On l’aura compris, chez Toriyama, la mort n’est jamais une frontière infranchissable ! Mashirito souhaite ruiner la fête en donnant une drogue aux Gotchans, ces espèces de petits anges qui accompagnent Arale, les rendant complètement incontrôlables. À elles trois, elles détruisent tout sur leur passage. S’ensuit un combat complètement fou où Arale brise la terre en deux d’un seul coup de poing, envoie valser Vegeta sous d’autres cieux avec son double coup de pied, et entre en collision avec Goku avec sa tête. Ces deux derniers se reconnaissent instantanément, car ils se sont déjà vus enfants ( du moins, quand Goku était enfant car évidemment, Arale ne vieillit pas ) dans l’épisode 55 de Dragon Ball, dont voici un aperçu :

À noter également qu’Arale se joint au petit Goku pour combattre Tao Paï Paï dans un animé plus long, intitulé « Dragon Ball – La Grande aventure mystique ».

dragon ball super

La suite de l’épisode 69 devient de plus en plus What The Fuck et déroute plus d’un spectateur qui ne connaît pas l’univers de Dr Slump. Arale joue avec des petits cacas roses, elle est aussi forte que Goku version Saiyan Blue et à eux deux, ils risquent de détruire la terre, d’autant plus que les blagues potaches et un peu sales s’enchaînent… On ne s’ennuie pas, c’est certain. Voilà ce qui arrive quand on donne du crack aux animateurs de la TOEI ! C’était marrant et décomplexant.

Au final, Bulma doit appeler à l’aide Beerus pour interrompre le combat absurde entre Goku et Arale. La fameuse machine de Senbei permet de faire apparaître la plus délicieuse nourriture du monde, ce qui attire ce dieu, bien entendu. Il annihile au passage le Dr Mashirito, car même les fantômes peuvent être détruits par Beerus. Mais ce dernier est malade suite à son repas, et doit repartir bien vite ! Finalement, le pauvre Vegeta est encore vaincu par un nouvel ennemi, pour changer.

 

dragon ball super

 

S’il y a un bémol à ajouter, c’est que cet épisode n’est plus aussi frais et intéressant qu’aux débuts de Dragon Ball, où l’univers d’Arale se mariait à merveille avec les aventures de Goku. Maintenant que ce dernier est adulte et que les enjeux sont plus importants, on ne voyait pas trop ce qu’Arale faisait là. Cet épisode était un peu comme un adulte qui aurait oublié de grandir et qui porte des vêtements trop étriqués pour lui. Beaucoup de choses étaient bâclées. C’est dommage qu’Arale n’ait pas joué avec Goten qui était plus de son âge, ou bien qu’elle n’ait pas vu Pan, la fille de Gohan. Mieux encore, elle aurait pu se confronter à C-18, qui est un cyborg ! C’aurait été plus logique. Comme quoi, il ne faut jamais confondre enthousiasme et précipitation.

 

dragon ball super

Episode 70 : Ici, nous avons affaire à un épisode entier tourné vers le base-ball. En effet, Champa, le frère de Beerus, décide de le confronter à une partie de base-ball, afin encore une fois de le défier. Devant Vados, il confie vouloir « renforcer ses liens d’amitié avec son frère », sachant que son but premier est de voler de la nourriture sur Terre. Cela fait du bien de revoir Champa et Vados de l’univers 6. Ça faisait longtemps ! Cela peut être surprenant pour des Français, mais au Japon, le base-ball est un sport national tout comme les États-Unis. Cette discipline se retrouve dans de très nombreux mangas et jeux vidéo nippons. Un personnage un peu oublié et sacrément maltraité de Dragon Ball refait son apparition, à savoir : Yamcha.

 

dragon ball super

 

C’est avec plaisir que nous retrouvons les protagonistes du tournoi inter-galactique. Nous revoyons Botamo, Magetta, et Cabe, le jeune Saiyan très admiratif de Vegeta. Cabe continue d’appeler le Prince des Saiyans « Maître » et demeure toujours aussi respectueux et attentif à ses enseignements. On aimerait beaucoup en savoir plus sur son apprentissage ! Quant à Hit et Frost, ils sont étrangement absents du match de baseball…

 

Yamcha est la star de cet épisode. Bulma précise qu’il est UNIQUEMENT doué dans un seul domaine, le base-ball. Elle semble recommencer à en pincer pour lui, ce qui cause une réaction violente de la part de Vegeta qui le frappe avec la balle ! Beaucoup de scènes drôles et intéressantes dans cet épisode, ou Goku ne comprend jamais rien aux règles de ce sport ( à vrai dire, moi non plus… ) où Yamcha se fait sans arrêt démolir au plus grand dam de Puar, avec des moments de triches du côté de Champa. Le tout arbitré par les anges Whis et Vados. Ils ont toujours autant de classe, ces deux-là.

 

dragon ball super

 

Champa et Beerus finissent forcément par se disputer comme deux bons chats qui se chamaillent, faisant exploser le terrain. Nous avons droit à cette pause magnifique de Yamcha qui s’est littéralement fait exploser, rappelant évidemment sa mort durant l’arc des Saiyans, rappelant EVIDEMMENT une quantité incalculable de MEMES sur internet. Je ne résiste pas à la tentation d’en remettre une couche. Même Krillin et Piccolo brisent le 4e mur en disant qu’ils ont déjà vu cette scène quelque part.

 

dragon ball superdragon ball super

 

L’épisode 70 était bien meilleur que le 69. Ici, le tempo était bien régulé, rien n’était bâclé, et les règles du base-ball étonnamment respectées, malgré les explosions de toutes part. C’était frais et bien amené. La pause dont on a besoin avant un prochain Arc. D’autres événements bien plus mystérieux apparaîtront par la suite.

 

Review

65%

Virant dans le What the Fuck, on voit bien ce que ça donne quand la TOEI a pris du LSD !

N’CHA !!!
65%

About The Author

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :