Dans les épisodes précédents, nous avions assisté  à la fin de l’Arc Black avec l’anéantissement définitif de Zamasu par Zeno, le Dieu de Tout.

Intro :  Whis dévoile qu’il va arranger les choses pour le monde futur de Trunks, en modifiant des éléments dans le temps. Mais il ne dévoile pas comment il va s’y prendre, ni si c’est contraire à ce que les dieux font. Maintenant que Trunks et Mai sont retournés dans le futur, que vont devenir nos héros ?

 

dragon ball super

 

Critique : Et bien ils prennent des vacances pardi ! Goku fait cependant exception à la règle et se met en quête des Dragon Balls. Il a une promesse à tenir, et en tout bon gentil qu’il est, il tient à ressusciter le Dieu Kai qui l’a entraîné durant l’Arc des Saiyans. Celui-ci est en effet décédé depuis l’Arc Cell et il continue d’avoir de la rancœur pour Goku d’avoir fait exploser sa planète. Pendant ce temps-là, nous apprenons que Bulma n’a pas abandonné l’idée de voyager dans temps, et qu’elle recherche activement du combustible pour remettre sa machine en marche.

 

dragon ball super

 

Ses plans sont contrecarrés par Whis et Beerus qui font un retour surprise sur Terre… pour manger, une fois n’est pas coutume. Elle doit trouver tout un stratagème pour faire diversion. En effet, voyager dans le temps est un grave pêché, et il ne vaut mieux pas qu’elle se fasse pincer par Beerus ! Heureusement, c’est très simple pour elle de les combler de repas toujours aussi gargantuesques, pendant qu’elle continue ses investigations.

 

dragon ball super

Goku joue de malchance parce que même s’il a réussi à réunir les Dragon Balls, l’arrivée de Shenron est loin d’être discrète. Le dragon est visible à des kilomètres à la ronde, et de nombreux autres personnages se jettent dans la brèche pour pouvoir exaucer leurs vœux. Maître Roshi, C-18, Oolong et Pilaf réclament leur part du butin. Le premier veut être entouré de belles filles, la deuxième est toujours autant avide d’argent, Pilaf veut être le maître du monde et pour Oolong… on ne sait pas en fait. Mais il se fait vite remonter les bretelles par Maître Roshi, qui lui rappelle que c’est lui qui s’est vu exaucer le tout premier vœu que l’on voit réaliser par Shenron, du temps de Dragon Ball. C’était lui qui avait réclamé la plus douce des petites culottes -_-‘ (le Japon, que voulez-vous)

 

dragon ball super

 

Mais coup de théâtre : Gohan s’avance devant Shenron et lui demande de guérir sa fille malade. Devant l’urgence de la situation, tous acceptent de passer leur tour. L’enfant guérit, mais la dispute reprend de plus belle tout de suite après. C’est là que Bulma débarque à l’improviste. Voulant profiter de la situation, elle contente tout le monde grâce à son tour de passe favori : L’ARGENT.

 

dragon ball super

 

C-18, toujours aussi matérialiste, est plus que satisfaite et repart. Maître Roshi obtient aussi une soirée très sympathique entouré de filles. Bulma ordonne même à Shenron de rester encore un peu, sinon elle en parlera à Beerus. Cette héroïne, ancienne petite peste de Dragon Ball, sait toujours obtenir tout ce qu’elle veut quand elle le veut ! Goku est sommé d’aller chercher le combustible de Bulma au centre de la Terre, et Shenron devra attendre.

 

dragon ball super

 

Malheureusement, Beerus s’aperçoit des « recherches » suspectes de Goku, et le voici qui apparaît devant un Shenron tout tremblant, sommant Bulma de s’expliquer. Il lui rappelle que c’est un pêché de voyager dans le temps, et il casse le cristal dont elle avait besoin. Pire encore, il détruit la machine temporelle de Bulma. Celle-ci voit ses efforts anéantis. L’avidité est chèrement récompensée, cela va de soi !

 

dragon ball super

Beerus détruit vos rêves et vos espoirs…

Goku se tourne une dernière fois vers Shenron et lui demande de ressusciter le dieu Kai. Malheureusement, le dragon n’est visible que durant un temps limité, et il s’est passé tellement de choses que le moment est venu pour lui de disparaître ! Tant pis pour Kai, il ne sera toujours pas ressuscité cette fois-ci, à sa plus grande colère. C’est d’autant plus drôle qu’à un moment dans l’épisode, C-18 précise que ça ne fait aucune différence pour le dieu Kai qu’il soit envie ou non !… Ce qui est vrai.

 

horriblesubs-dragon-ball-super-68-480p-mkv_snapshot_20-03_2016-11-27_02-57-56

 

Pour conclure, cet épisode filler est meilleur que ce qu’on en attendait. L’esprit de Dragon Ball était de retour, ce qui n’était pas pour nous déplaire. Il n’y avait pas d’éléments de Dragon Ball Super ennuyeux ou niais. Nous avons retrouvé des personnages peu mis en avant à l’heure actuelle, comme C-18, Shenron et Maître Roshi, ce qui était bienvenu. C’est un peu comme un retour aux sources, bien amené et avec beaucoup de rebondissements. On en attend davantage ! Voici le trailer de l’épisode 69, avec un retour d’Arale de la série Dr Slump !