Le Paris International Fantastic Film Festival propose sa 6è édition entre le 6 et le 11 décembre. Au programme, de la chair fraîche et de belles retrouvailles.

Niveau classiques, découvrez ou re-découvrez Zombie de George Romero en version restaurée et projetée dans son montage européen made in Dario Argento le 10 décembre, Prince des ténèbres de John Carpenter ; Hardware Richard Stanley (projeté en sa présence) ; Opéra de Dario Argento (projeté en sa présence) inédit en salles et proposé ici en version intégrale restaurée ; Fire Walk with Me de David Lynch, présenté en copie restaurée et suivi du documentaire David Lynch : The Art Life et La Fiancée de Frankenstein de James Whale.

En compétition, The Greasy Strangler, un thriller méchant et graisseux signé Jim Hosking ; I Am Not a Serial Killer, une étouffante chronique banlieusarde qui vrille sévère devant la caméra de Billy O’Brien ;Grave, un incroyable portrait adolescent et cannibale mis en scène par Julia Ducournau ; Realive, une émouvante réflexion science-fictionnelle sur la cryogénisation proposée par Mateo Gil ; Prevenge d’Alice Lowe, dans lequel le ventre d’une femme enceinte peut être parfois une arme particulièrement dangereuse.

Hors compétition, 31, le nouveau ride rock’n’gore de Rob Zombie ;  The Autopsy of Jane Doe, LA nouvelle sensation horrifique à twist façonnée par André Ovredal ; The Mermaid, un gros délire marin et malin orchestré par le roi de la comédie HK, Stephen Chow ; Keeper of Darkness, ou quand les ténèbres dialoguent avec le réalisateur/acteur Nick Cheung ; The Priests, une « possession story » coréenne réalisée par Jang Jae-hyun.

Tous les infos sur le site du PIFFF