Kate Beckinsale est l’une des rares actrices avec Milla Jovovich à se cantonner à une saga (Resident Evil pour Milla) pour payer ses courses. Alors que les deux sagas voient un volet inédit sortir en salles bientôt, retour sur la saga des lycans.

Beckinsale avait séduit tout le monde dans Pearl Harbor en 2001 puis avait surpris le public en opérant un virage vers le fantastique quand les Rom-Coms lui ouvraient les bras. Si elle a tout de même succombé à quelques bluettes, Beckinsale est désormais l’éternelle Selene. C’est son mari Len Wiseman qui s’est occupé des deux premiers films en 2003 et 2006. 13 ans déjà que la saga existe. Nourri par l’esthétique Matrix qui sortait son Revolutions en 2003, Underworld pioche aussi du côté du bestiaire fantastique en plein boom à cette époque. La Ligue des Gentlemen Extraordinaires étaient même le film attendu cette année-là, c’est dire.

Underworld raconte la guerre ancestrale entre les loups-garous et les vampires. Outre le troisième film qui est une préquelle et où Rhona Mitra porte le cuir, tous les films ont Kate Beckinsale en héroïne. On doit le troisième film, Rise of the Lycans, à Patrick Tatopoulos, roi des effets spéciaux français. Malgré l’absence de Beckinsale, le troisième film n’a pas démérité au box-office même si les scores sont inférieurs à la moyenne de la saga.

underworld-saga

underworld-saga-box-office

Filiale de Sony et de Columbia, Screen Gems fait son beurre sur les sagas Underworld et Resident Evil depuis plus de dix ans. Avec 160 millions de dollars, le quatrième film est celui qui a le plus marché auprès du public.

 

Dans le cinquième (et dernier?) film intitulé Blood Wars, on retrouve Theo James échappé de la saga Divergente. Le film est réalisé par Anna Foerster à qui on doit quelques épisodes de Outlander.

Le film sort le 11 janvier 2017.

poster-underworld-blood-war