Curtis Hanson, le réalisateur de 8 Mile, Wonder Boys, ou encore LA Confidential, son plus grand succès, est mort à 71 ans d’une longue maladie

Curtis Hanson est un de ces réalisateurs qui ne font pas de bruit, pas de vagues, mais qui ont signé quelques petits films trop marquants pour être oubliés, mais à la gloire trop éphémère pour investir pleinement le panthéon du cinéma. Curtis Hanson a signé de ce genre de films : LA Confidential, donc, avec son casting de luxe (Kevin Spacey, Guy Ritchie, Kim Basinger, Russell Crowe), qui lui vaudra l’Oscar du Meilleur scénario adapté et le Golden Globe du Second rôle féminin pour Kim Basinger ; mais aussi, au tournant des années 2000, 8 Mile, mettant en scène Eminem, dans une sorte d’autofiction de la vie d’un des plus célèbres rappeurs américains. Ces deux principaux faits d’armes n’enlèvent rien, toutefois, à l’achèvement que fut Wonder Boys, comédie dramatique avec Michael Douglas et Tobey Maguire, sur un son de Bob Dylan, qui obtient l’Oscar de la Meilleure chanson originale ; ou bien Faux Témoin, l’hommage de Curtis Hanson à Fenêtre sur Cour, d’Alfred Hitchcock.

Une carrière relativement bien remplie, donc, pour Curtis Hanson, qui restera un réalisateur qui compte sans jamais avoir eu la prétention d’être plus