Le troisième volet de la saga Divergente s’en est sorti avec des critiques peu élogieuses. Divergente : Allegiant s’est enfoncé dans le box-office américain et confirme une chose : les grandes sagas doivent avoir du contenu pour intéresser. Avec le quatrième et ultime volet en version téléfilm, il est temps d’analyser l’échec.

Il faut rappeler que Divergente est une saga en trois livres adaptée en 4 films. Le film bonus est souvent la solution pour faire durer le plaisir du public et faire grossir le porte-feuille du producteur. Twilight, Hunger Games et Harry Potter ont connu ce système avec plus ou moins de réussites.

Pour étudier le cas Divergente, penchons-nous sur deux autres sagas comparables : Twilight et Hunger Games. Les trois sagas sont issues de livres plutôt appréciés, leur dernier tome a été divisé en deux films et les productions sont clairement différentes. D’un côté, nous avons Divergente, production plutôt moyenne avec un budget peu comparable à Hunger Games. Twilight, de l’autre est une série de films où le budget a explosé passant de 37 millions pour le premier à 150 pour le dernier film.

boxoffice divergent

Une tendance se dégage avec les trois sagas. Le second film se nourrit du succès du premier film pour faire mieux en terme d’entrées ou de dollars. Il faut noter l’excellent comportement de Hunger Games 2 qui atteint les 425 millions de dollars aux Etats-Unis et qui fait 1.5 millions d’entrées en plus en France. Twilight 2 suit la tendance en terme d’entrées France et aux Etats-Unis, le film atteint la somme indécente de 300 millions de dollars. Divergente subit déjà une légère érosion aux Etats-Unis mais en dehors du territoire, le film séduit davantage que le premier.

box office twilight

Les trois sagas se démarquent l’une de l’autre par la tendance globale. Twilight reste étonnamment stable entre ses films 2 et 5 avec un léger sursaut pour l’ultime chapitre. Hunger Games avait démarré très haut (dépasser les 400 millions de dollars est rare). Le buzz se tasse et les films 3 et 4 font de moins en moins sur tous les territoires.

box office hunger

En voyant les chiffres très médiocres du troisième film, Divergent ne se prépare pas idéalement pour conclure sa saga l’année prochaine. Le film Allegiant fait moitié moins à travers le monde que son prédécesseur. Plus honteux, la somme totale rapportée par le troisième film couvre à peine le score du premier film réalisé sur le seul territoire américain. Le verdict est tombé il y a peu. Le quatrième chapitre sera fait pour la télévision ! Désastre artistique.

box office divergen

Dresser le bilan des trois sagas et en trouver les moteurs de comportements sont simples. Hunger Games a pâti du manque cruel de contenu pour proposer deux films suffisament denses et bien jaugés pour que le public adhère totalement à la formule. Divergente souffre de ce syndrome mais aussi de la qualité globale des films qui sont vraiment dans la tranche moyenne gamme du young adult. Twilight a eu le privilège de, si vous nous le permettez, offrir une qualité certes basse mais stable au niveau production cinématographique. Vous n’avez jamais été surpris ou déçu par un film Twilight !

Le Labyrinthe voit sa carrière ciné instable. Le second film était très moyen,s ans passion, sans grand intérêt alors qu’on le voyait comme le digne outsider, prenant la place de Divergente. Comme nous ne savons pas si le public est moins attiré par ce genre de sagas young-adult ou si la production est moins efficace, le troisième opus du Maze Runner risque de ne pas exploser le box-office. En offrant un film par an, Divergente et Le Labyrinthe ont aussi peut-être grillé leur cartouche. Suite à la blessure de Dylan O’Brien, le tournage du Maze Runner 3 a été repoussée. ON parle désormais d’une sortie en février 2018. Le public sera-t-il au rendez-vous ?