La soirée du mercredi est réservé à Warner qui propose ses pilotes de séries pour les visiteurs du Comic-Con de San Diego.

Powerless a été proposé aux présents mercredi dernier pour la soirée Preview Night. La série avec Vanessa Hudgens (High School Musical, Springbreakers) ou encore Danny Pudi (Community) ne sera diffusée qu’à la mi-saison sur NBC mais le premier épisode a été diffusé hier.

Pour Joblo, la série est remplie de références à beaucoup de superhéros DC comme Batman, Wonder Woman, Green Lantern ou Aquaman. Un des personnages tente de prouver qu’il n’est pas Green Lantern quand le personnage joué par Alan Tudyk lit l’autobiographie de Lex Luthor. Vanessa Hudgens est très bien castée. Les meilleures blagues sont issues des situations de workplace et non des superhéros pour NerdistPour les superhéros « locaux »,  l’idée n’est pas très attirante et un caméo de « vrais » héros serait le bienvenu.

Pour io9, Powerless ne parvient pas à concilier les deux mondes, les superhéros et la workplace. La série doit se démarquer de la thématique « je suis fatigué des attaques de superhéros ». Powerless n’est pas mauvais mais ne se distingue du genre que par la présence de superhéros. IGN aime beaucoup le cast qui semble très sympathique. Les blagues ne font pas toutes mouche mais celles qui marchent sont très bonnes. Les références sont aussi agréables mais restent réservées à un public averti. La bande-annonce ne rend pas justice à la série même si le pilote semble plus poser les bases que réellement proposer sa vraie identité. Le rôle de la femme semble encore un peu maladroit pour Newsrama. Le personnage de Vanessa Hudgens n’a pas sa place et tente d’être gentille malgré elle. Un cliché insupportable en somme. Les blagues fonctionnent pour cette série qui semble être un croisement de The Office avec les personnages de Big Bang Theory.