ATTENTION cette critique a été rédigée par une fan déçue de ce que devient Gohan dans DBS. Si le personnage vous convient, ne lisez pas cet article. Fuyez. Pour les autres, venez rager avec nous.

Bon. On ne va pas vous mentir, mais nous n’apprecions pas beaucoup Gohan tel qu’il est représenté dans Dragon Ball Super. Nous avions déjà parlé de la déchéance de Gohan dans un article précédent, où celui-ci était tellement faible et incapable face à l’armée de Freezer, que c’était difficile de faire pire. Et bien si, c’est possible. Car avec cet épisode, force est de constater qu’on a touché le fond. Et de plein fouet.

Déjà, cet épisode est vraiment vide sur bien des plans, et beaucoup de choses nous déçoivent à chacune des scènes. Futur Trunks était l’un des derniers personnages à avoir échappé à la débilité toujours plus envahissante des protagonistes principaux de Dragon Ball Super, mais c’est consternant, déjà dès le début, quand le petit Trunks tente de lui ressembler pour impressionner Mai. En vain, et on la comprend.

Dragon Ball Super épisode 52 : Gohan Forrest Gump

Le seul moment fort et intéressant de l’épisode, c’est quand Vegeta s’entraîne dans la Chambre de Gravitation pour faire payer à Black la mort de future Bulma. En effet celui-ci, bien qu’étant distant à cause de son statut de Prince des Saiyans, se montre toujours plus protecteur à l’égard de sa famille, ce qui est psychologiquement pertinent. Hélas, la scène est trop courte dans cet épisode.

Dragon Ball Super épisode 52 : Gohan Forrest Gump

Bien sûr, Bulma répare la machine, ce qui est évidemment très important pour le scénario. Mais ceci est occulté, malheureusement, par la déchéance toujours sans fin de Gohan qui laisse, au fan endurci, un goût amer. Futur Trunks demande où se trouve Gohan du présent, et Piccolo ( alors qu’il s’agit du mentor de Gohan depuis tout petit ! ) lui précise qu’il vaut mieux pour lui d’abandonner l’idée de le voir, car Gohan ne ressemble en RIEN de ce qu’il a connu. Oh mon dieu Piccolo, tu ne sais même pas à quel point tu as raison.

Dragon Ball Super épisode 52 : Gohan Forrest Gump
(Horreur. Le Saiyaman est de retour. )

Trunks décide tout de même d’aller lui rendre visite, et il a la surprise d’entendre que Gohan a réalisé son rêve d’aller à l’université. Lorsque ces derniers se rencontrent, Trunks ne reconnaît même pas Gohan, tellement il a changé depuis l’arc Cell. On le comprend. Ce qui est incompréhensible, c’est que Gohan ne semble pas avoir envie de reprendre l’entraînement, comme le laissait présager l’épisode 30. Il ressemble tellement à un être humain normal que Trunks ne sait plus quoi penser. Nous non plus d’ailleurs.

Dragon_Ball_Super_épisode_52_5

Mais là où l’épisode touche le fond, là où tout dégénère à mon sens, c’est lorsque Gohan présente sa famille avec une Pan qui est devenue incontrôlable depuis qu’elle a découvert ses pouvoirs de Saiyan. Et là, c’est le drame. Gohan se change en Saiyaman pour l’amuser (déguisement ridicule qui signait déjà le début de la fin pour le personnage et ce, depuis l’arc Buu) ce qui fait que celui-ci est encore plus décrédibilisé et montré comme un faible. Ce que Gohan n’a jamais été ! Satan et Videl sont tout aussi débiles et peu intéressants que le reste. Mais le pire c’est avec Pan. Devenue une vraie peste, elle asperge tout le monde de lait et fait vivre un moment infernal au pauvre Trunks en saccageant tout, à grands coups de Areuh areuh, gouli gouli abouboubadoubadi bou bou guewa aha hihi qui donnerait des envies de meurtre au spectateur le plus équilibré d’esprit. (Oui mon cerveau a fondu) Comme quoi on a touché le fond, mais on peut creuser encore plus loin.

Dragon_Ball_Super_épisode_52_6

Gohan est non seulement faible, mais il est en plus sans défense face à un bébé. Est-ce que c’est possible de faire pire que ça ? Je me le demande. Je ne comprends pas pourquoi un enfant mal élevé et qui fait des bêtises est toujours montré comme « mignon » dans les films ou les dessins animés. Il faut vraiment que les scénaristes arrêtent de faire ça, car que ce soit dans la fiction ou la vraie vie, un enfant mal élevé reste insupportable. Certes, Pan est encore un bébé, mais son père est aussi un Saiyan, et c’est pas en se déguisant en Saiyaman qu’il va asseoir son autorité. C’est pas petit Trunks qui ferait ça face à Vegeta…

Bref. Revenons à l’histoire. Le seul côté positif c’est que Trunks réalise que Gohan est heureux ainsi, avec sa famille. Il a pu vivre une vie paisible, alors que Futur Gohan a été, quant à lui, tué par les Cyborgs avant même d’avoir pu devenir père. Cela soulage Trunks mais l’attriste en même temps, car il n’a jamais pu avoir sa propre vie paisible, sans sa mère ni Mai.

Dragon_Ball_Super_épisode_52_7

Trunks se sent davantage en paix avec lui-même et sait désormais pour quoi il doit se battre. Gohan le laisse partir en ne sachant même pas pourquoi Trunks est revenu dans le présent. Gohan ne sait même pas pour Black !!! … Je n’ajouterai aucun commentaire. C’est suffisamment affligeant ainsi. Et c’est vraiment décevant pour Videl aussi, qui était une battante dans DBZ, et qui se retrouve dans un rôle de mère au foyer complètement effacée qui ne lui ressemble pas.

Dragon_Ball_Super_épisode_52_8

Pour résumer, cet épisode a sans doute voulu montrer des scènes mignonnes et plus paisibles pour que Trunks panse ses plaies et qu’il reprenne une vie normale, à l’image du Gohan du présent. Le problème, c’est que c’est mal amené et peu crédible. Là où ça aurait dû être marrant, c’est gênant. Là où ça aurait dû attendrir, c’est affligeant. Là où ça aurait dû être émouvant, ça met mal à l’aise. Parce qu’on n’adhère pas. Quand Trunks et Gohan mangent une glace sur un banc à la manière de Forrest Gump, quand Gohan se laisse déborder par un bébé surpuissant qui casse tout et qu’il « ne peut pas la gronder parce qu’elle est tellement mignonne »! ( non mais je RÊVE ?! ) ou qu’il est devenu terriblement faible voire idiot alors qu’il était un Saiyan au potentiel bien supérieur à Goku et qu’il a des connaissances scientifiques bien supérieures aussi ! Qu’est devenu le petit Gohan prêt à tout pour sauver son père ? On dirait que dans l’univers de Toriyama, être un Saiyan surpuissant et avoir une vie normale, ce sont deux choses incompatibles. On ne peut pas avoir les deux en même temps. Et c’est vraiment du gâchis concernant Gohan qui certes, n’a jamais vraiment voulu se battre, mais il a quand même une famille à protéger, non ? On espère juste que Black va tuer Videl, ça le forcera peut être à réagir. Mais faut pas trop avoir d’espoir.

Dragon_Ball_Super_épisode_52_9

Enfin, l’analyse ne serait pas complète sans détailler la scène de Flash-back, où Trunks se rappelle de Gohan du futur. Le passage de sa mort a été entièrement redessiné par l’équipe de DBS, ce qui a souvent été décrié par les fans. La mort de Gohan avait déjà été diffusée en 1993 dans le film « L’histoire de Trunks », et elle avait été brillamment animée. Gohan avait droit à une mort des plus réalistes avec des yeux blancs et la tête dans une flaque d’eau. Pour DBS 52, il semble allongé et endormi. Et la scène de transformation de Trunks est franchement mal dessinée.

Et le pire c’est que pour mieux gâcher le tout, l’ensemble entier de DBS 52 était mal dessiné. C’est de pire en pire d’épisode en épisode. À croire que les dessinateurs étaient pressés de le bâcler avant les vacances. Dimanche prochain, il n’y aura pas d’épisode, en effet. Nous ne savons encore rien de Zamasu, ni de l’univers 10. Attendons de voir, car pour Gohan, il n’y a plus rien à faire. J’aurais pu mettre deux étoiles a cet épisode, mais je n’en ai mis qu’une finalement, à cause de la médiocrité des dessins.