Roald Dahl a écrit Charlie et la chocolaterie, tout le monde le sait mais il a aussi écrit Le Bon Gros Géant que Steven Spielberg adapte pour cet été.

Dans les salles le 20 juillet 2016, Le Bon Gros Géant (The BFG) parle de Sophie, la Reine d’Angleterre et d’un gentil géant qui s’allient pour affronter des ogres mangeurs d’hommes…

Le trailer rappelle toutefois furieusement le A Monster Calls de Juan Antonio Bayona.

(Communiqué de presse) Spielberg déclare : « Roald Dahl a eu le génie de valoriser les enfants dans ses histoires. Mélanger dans ses contes la noirceur et la légèreté était très courageux de sa part, il a réussi l’exploit de raconter des histoires à la fois effrayantes et rédemptrices qui enseignent à tous, petits et grands, des leçons essentielles. C’est un accomplissement merveilleux, et c’est l’une des raisons qui m’ont donné envie de porter Le Bon Gros Géant à l’écran. » Le livre de Roald Dahl qui a inspiré le film, Le Bon Gros Géant, a été publié pour la première fois en 1982 et enchante depuis les lecteurs de tous âges. Les livres de Roald Dahl, parmi lesquels figurent également Charlie et la chocolaterie, James et la grosse pêche et Matilda, ont été traduits dans 58 langues et se sont vendus à plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde. Le Bon Gros Géant est le seul livre de Dahl à n’avoir jamais été adapté sous forme de long métrage. Cette histoire, qu’il avait écrite pour lire aux enfants le soir avant de dormir, était celle que Dahl lui-même préférait. Steven Spielberg commente : « Il était essentiel pour nous de rester fidèles au style et au langage de Roald Dahl, et c’est à Melissa Mathison, la grande scénariste qui avait écrit E.T. L’EXTRATERRESTRE, que nous avons demandé d’écrire LE BGG – LE BON GROS GÉANT. »