Depuis les débuts d’internet, et globalement sur Youtube, le chat est partout. Plus communément appelé le Lol Cat, cette espèce pandémique de la toile a rapidement envahit nos vies et notre quotidien. Mais cette espèce est dangereuse. Cette espèce veut vous contrôler. Oui. Il vous voit, il vous entend. Il attend la nuit pour vous assassiner dans votre sommeil et vous piquer vos pâtes au saumon. Et il y a tellement de Lol Cat répandus sur la toile que le site de Small Things ne serait jamais assez grand pour tous les héberger. Mais citons son plus célèbre représentant connu, le Keyboard Cat, soit le roi de tous les Lol Cats :
Terrifiant, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas tout. Désormais le Keyboard Cat a été supplanté par bien pire que lui. Oui. Le 2 avril 2011, ce qui sonnerait presque comme un poisson d’avril, un Américain du nom de Christopher Torres, originaire de Dallas au Texas (logique) décide de créer un GIF basé sur son véritable chat, Marty. Quand on vous disait que les vrais chats étaient dans le complot ! Lui collant une Pop-Tart sur le corps, soit une pâtisserie correspondant à un toast rempli de confiture à griller et que les enfants mangent au petit-déjeuner de l’autre côté de l’Atlantique, Christopher Torres publie ce GIF sur son site LOL-Comics. Le chat est surnommé tout d’abord PRguitarman, puis « Pop-Tart Cat ». Ce GIF est au départ silencieux, montrant un chat arc-en-ciel qui semble courir dans l’espace indéfiniment.
christopher-torres-nyan-cat-creator
Mais le 5 avril 2011, soit trois jours après, tout bascule. Une youtubeuse du nom de saraj00n décide de combiner le « Pop-Tart Cat » avec une chanson japonaise vocaloid pour Hatsune Miku, très sérieusement intitulée : « Nyanyanyanyanyanyanya! » et qui a été publiée sur le site japonais Niconico, le 25 juillet 2010. « Nya » étant l’onomatopée pour faire « miaou ! » en japonais, le GIF obtient sa voix … insupportable au demeurant. Le Nyan Cat est né. Comptabilisant des centaines de millions de vues depuis. We are so doomed.
Devenant instantanément le symbole d’internet et figurant au panthéon des MEMES en tous genres et emblème du plus sucré des animaux « kawai », cet adorable petit chat (mais à la musique très pénible au bout de quelques minutes) apporte optimisme et gaité. Mais ça, c’est sa couverture. En vérité son objectif est de dominer le monde. Et de nous asservir. Il prend des formes tellement variées que ce serait impossible de tous les énumérer ici, que ce soit le Nyan Cat Pikachu, le Nyan Cat version reggae, rock, metal ou funky, le Nyan Cat et son pire ennemi, le Nyan Cat et son amoureuse, sans compter la version Nyan Cat qui dure 10 heures ou 100 heures !!! ( et aussi les youtube poop ). Le Nyan Cat veut nous détruire. En voici la preuve :

 

 Ils veulent notre mort je vous dis ! Ils nous attaquent par milliers !
Je pense qu’on a frôlé l’hystérie collective. En tout cas, si vous n’avez pas eu envie de découper à la machette votre chat domestique ou d’exploser votre ordinateur suite à cette musique insoutenable, alors bravo, vous avez résisté au Nyan Cat. Ce son terrible n’existe-t-il pas pour nous rendre fou à la base ? Moi je le crois. Mais je crois aussi que le Nyan Cat est toujours là-haut, quelque part, voguant pour éternité à travers la galaxie, laissant des traînées d’arc-en-ciels dans l’espace infini ( un raccourci au Double Rainbow ?? Oh mon dieu tout est lié !!! ) et qu’il nous laisse un message terrible : les chats, après avoir dominé le monde, dominent désormais… l’univers. Et ça, c’est beau. Ou inquiétant. Ou les deux.