Il y en a eu des rencontres autour des webséries mais Paris était encore à l’abri d’un véritable festival.

Communiqué de presse

Les jeudi 14 et vendredi 15 avril 2016, l’Institut Français de Presse organise le tout premier festival parisien dédié aux web-séries : le #WESFestival. Cette première édition du « Web en Séries festival » sera parrainée par le duo Mehdi & Badrou, les « Kids » qui ont fait leurs armes auprès de Pascale Clark sur France Inter et réalisent à présent la série Vie Rapide pour Arte Creative.

Ces deux jours de festival offriront au public une expérience inédite faite d’ateliers, de débats et d’une programmation éclectique : culture geek ou girly, fiction ou caricature du quotidien, humour décalé ou thèmes de société… Le programme saura satisfaire la curiosité de chacun !

Le #WES Festival réunira des incontournables du domaine : Joël Bassaget, journaliste passionné des web-séries et auteur du blog de référence Web Série Mag sur Libération.fr, partagera avec le public ses sept coups de cœur 100% animation !

Une séance dédiée à Arte Creative sera également conçue en collaboration avec la chaîne, pionnière en la matière. L’occasion de (re)découvrir Osmosis, Persuasif, Tutotal et Ploup, quatre web-séries qu’elle diffuse. Enfin, « WES by les Kids », séance consacrée à Mehdi & Badrou pour laquelle ils seront présents, reviendra sur leur web-série Vie rapide, leur parcours et leurs projets.

Le festival sera aussi un tremplin pour ceux qui seront peut-être les talents de demain. Des scénaristes seront en effet invités à présenter leurs projets de séries encore inédits devant le public et des professionnels de l’audiovisuel, au cours du « WES Pitch ».

En parallèle de ces projections, des ateliers d’initiation à l’écriture de scénarios courts, à la réalisation, au montage, ainsi qu’à la conception d’un épisode tout en animation, seront proposés au public. Ces ateliers découlent directement de la volonté de l’équipe du #WESFestival de faire participer les festivaliers au processus de création, en cohérence avec les nouvelles formes d’écritures participatives.