Quand ta grand-mère te spoile l’identité de John Le Rouge (comment lui expliquer que ce genre de choses ne se fait pas alors qu’elle se pose encore des questions sur le shopping en ligne) et qu’un spoiler sur « Revenge » t’écorche presque la cornée sur Twitter, tu te dis que trop, c’est trop. Il est temps de parler de ce grand ennemi du sérievore…

Spoiler (de « spoil » = gâcher en anglais), c’est raconter une partie importante (ou non) de l’intrigue d’un film ou d’une série à quelqu’un qui ne l’a pas encore vu. Selon votre degré de tolérance, un spoiler peut être la simple arrivée d’une guest star ou la révélation de la mort d’un des personnages principaux. Dur. Surtout quand il est de plus en plus difficile d’y échapper.

Le spoiler que tout le monde redoutait il y a quelques jours...

Le spoiler que tout le monde redoutait il y a quelques jours…

  • Le spoiler lu sur Internet

Le plus commun. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a toujours quelque chose à raconter sur les séries TV et que les sites spécialisés sur le sujet (ou l’abordant juste de temps en temps) auront toujours envie de raconter LE moment choc du dernier épisode, de faire un hommage émouvant à un personnage mort tragiquement ou d’annoncer le départ d’un acteur de la série… Le pire ? Quand le titre en lui-même est un spoiler ! On a beau être prudent et ne pas cliquer sur l’article dangereux, si le nom du personnage décédé est écrit en toutes lettres… Tout est perdu.

  •  Twitter ou le spoiler en 140 caractères

Le plus difficile à éviter ! Qu’on lise sa timeline par le haut ou en scrollant par le bas : peu importe, notre œil ultra rapide arrivera toujours à capter LE tweet vicieux qui révèle le moment clé d’une série. Et ajouter des balises spoilers au début du tweet ne suffit pas… Sachez que l’œil peut lire de nombreux mots d’un coup, c’est ce qu’on appelle l’empan visuel. Mention spéciale aux tweets façon « Oh, qui aurait cru que Machin allait larguer Truc ? » ou « Bon débarras pour Bidule, les scénaristes ont bien fait de la faire mourir » (véridique, même si c’était sur Facebook).  Être désinvolte dans vos propos n’adoucira pas la violence de vos actes ! (Oui, je prends les spoilers très au sérieux…)

Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour éviter les spoilers sur Twitter alors que vous vous gardez un season finale pour le soir même : les filtres Twitter, la diète Twitter et… le unfollow.

Tu l'auras voulu !

Tu l’auras voulu !

  •  Le spoiler revenu d’outre-tombe

Existe-t-il une prescription pour les spoilers ? Imaginez que vous racontiez l’air de rien la fin de « Titanic » à un ami, quand tout à coup celui-ci hurle qu’il ne l’a jamais vu et que vous venez de la spoiler. Difficile de croire qu’il reste encore des gens qui n’ont pas vu Leonardo DiCaprio se… enfin bref, danser sur le paquebot, et pourtant… Pour les séries, c’est pareil. Vous pensez être tranquille en racontant la fin de la 1ère saison de « NCIS » ? Pensez tout de même à ceux qui attendaient de s’offrir l’intégrale en DVD pour découvrir la série la plus vue aux États-Unis.

 Je milite pour la reconnaissance du vieux spoiler, puisque je n’ai pas encore regardé « Breaking Bad ». (Non, ne me tapez pas. Non, ne partez pas !)
 
Carrie en veut encore à Saul de lui avoir raconté la mort de Prue dans "Charmed"...

Carrie en veut encore à Saul de lui avoir raconté la mort de Prue dans « Charmed »…

  •  Petits spoilers entre amis

 Je crois qu’aucune étude n’a pour l’instant été publiée sur les spoilers, leur catégorisation et leurs milieux naturels… (Je sais maintenant quoi faire pendant ma prochaine semaine de vacances, chouette) Mais quand on y pense, on entre souvent en contact avec un spoiler dans son environnement proche, appelé aussi : groupe d’amis. Les vilains, sous couvert de paroles rassurantes et d’apéro gourmand, ils balancent l’air de rien ce qu’ils ont pensé du dernier épisode de « The Walking Dead » ? Pas de pitié pour les retardataires !

  • Le spoiler inattendu

 Et puis parfois, les spoilers viennent de là où on ne les attend pas… Alors qu’on regarde une comédie, les personnages dévoilent au détour d’une conversation la mort terrible d’un personnage de drama, celui-là même dont vous n’avez pas encore vu la dernière saison. Immédiatement, vous faites pause, mais c’est trop tard : l’info est lâchée ! Qui l’eût cru, ce sont les personnages que vous aimez tant qui viennent de vous gâcher un show ! Comme quoi, le danger est partout…

*

Vous l’aurez compris : aujourd’hui il est de plus en plus difficile d’échapper aux spoilers et il y aura toujours quelqu’un pour briser la première règle du club des sérivores « Ne spoile pas ce que tu aurais aimé découvrir par toi-même » (ou un truc dans le genre). C’est la dure loi de la jungle du petit écran…