Dans les épisodes précédents, nous avions  assisté au combat final entre Son Goku et le redoutable Freezer. Goku avait pris sa forme de SSGSS aux cheveux bleus, nouvellement acquise suite à son entraînement. Freezer était devenu « Golden Freezer » afin de rivaliser avec lui. Goku avait pris le dessus, Freezer étant incapable de garder la maîtrise de sa nouvelle forme. Mais ce dernier a triché en demandant à l’un de ses sbires de lui tirer dessus au laser. Goku à terre, que va faire Vegeta ?

Le titre peut paraître un brin provocateur car ce personnage n’est pas officiellement montré comme étant Roi. Toujours désigné comme le Prince des Saiyans, sa race a été détruite avant qu’il n’ait pu se faire couronner. Mais Vegeta a droit à sa part de gloire dans cet épisode, d’autant plus que sa transformation en SSGSS fait de lui presque l’égal de Goku, quelque part.

Vous l’aurez compris, cet article sera largement consacré à Vegeta, dont la présence éclipse à elle seule tout le reste, dans cet épisode qui signe la fin de l’Arc Freezer. Car Végéta est un personnage qui revient de loin. Apparaissant pour la première fois dans Dragon Ball Z suite à la mort de Raditz, il est d’emblée montré comme un méchant, le vrai Saiyan hautain et assoiffé de sang que Goku aurait dû être ( s’il ne s’était pas cogné la tête ). Très charismatique, ce personnage a la classe et il le sait. Il est le Prince des Saiyans tout de même, et il méprise ouvertement Goku, fils d’un guerrier de troisième classe qui ne lui arrive même pas à la cheville. Il est souvent considéré comme le personnage préféré de nombreux fans de DBZ, et il y a de quoi. Sa mine renfrognée, son attitude dominatrice et ses cheveux en pique ont même inspiré le personnage de Sonic ( et sa transformation en Sonic doré rappelle de manière criante la transformation en Super Saiyan de même ). Il éclipse même Goku par sa présence, alors que ce n’est même pas lui le héros de la saga !
dragon ball super
Il faut reconnaître que Dragon Ball Z est très manichéen dans l’ensemble, avec les gentils d’un côté qui se battent contre les méchants de l’autre. Piccolo, pourtant très badass, ne remet plus en question Goku après l’arc Raditz, mais Vegeta lui, c’est autre chose : il échappe à tout manichéisme dans la saga. Très machiavélique durant l’arc Freezer, il n’a de cesse de déployer des tactiques et stratégies pour voler les Dragon Ball de Namek, et c’est là qu’il est le meilleur. Mais durant tout le reste de la série, il se remet de plus en plus en question, finit par se sacrifier pour son fils Trunks en s’explosant face à Buu ( scène d’une grande émotion ) et fait sa propre introspection en reconnaissant la supériorité de Goku dans le combat. Même s’ils restent d’éternels rivaux. Et cela n’entame en rien le mépris total que Vegeta affiche auprès de tout le monde, ne remettant jamais en question son statut de Prince des Saiyans.
Mais revenons à l’histoire. Goku finit mal en se faisant foudroyer au rayon lazer, au moment où il s’y attend le moins. Vegeta s’implique dans le combat et se transforme à son tour en SSGSS
1915474_1517184708577338_1820042665735324400_n
Voir Vegeta prendre le dessus par rapport à Goku est particulièrement jouissif. Il n’est plus dans l’ombre, relégué à la place d’éternel second. Pour ce coup là, les scénaristes de « La Résurrection de F… » ont écouté les fans, et respecter leurs attentes. Le rayon de Freezer qui a tué Vegeta dans la saga de Dragon Ball Z, après une scène de tortures sadiques assez insoutenable à regarder, ne fait plus rien au Prince des Saiyans. Et ça, c’est BEAU.
12540979_1096792610385168_8254628455096819310_n
Car Vegeta, durant toute la saga, n’a jamais été capable de vaincre un méchant majeur face à Goku, toujours plus fort que lui. Je dit « majeur », car il y a de nombreux antagonistes qu’il a réussi à vaincre tout seul, mais pas les plus importants. Il a à peine égratigné Freezer, est mort face à Buu, mais surtout, il s’est fait complètement détruire par Freezer, responsable de la mort de tous les Saiyans, mais surtout de son père, le Roi Vegeta. C’est dire si la vengeance est de taille pour lui ! Pour ceux qui ne verraient pas de quelle scène je parle, il faut quand même savoir que Vegeta est passé de ça:
dragon ball super
… à CA :
img-ssgss-vegeta-vs-golden-frieza-part-5-201
Ce qui fait vraiment penser à tout un processus de réparation de sa dignité perdue. Mais forcément, Freezer, toujours autant adepte de tricherie et d’embrouilles, surprend tout le monde en faisant exploser la terre. Grâce au Deus Ex machina de Whis, Goku peut remonter dans le temps de trois minutes, et c’est finalement lui qui anéantit définitivement Freezer, par un kamehameha final.
12439509_1519105231718619_1183655371847758116_n
Ma déception fut grande dans le film « La Résurrection » en voyant que c’est une fois de plus Goku qui anéantit le méchant, et pas Vegeta. D’où la colère de celui-ci. C’est difficile d’imaginer un Prince des Saiyans qui fasse tout le travail à place de Goku à mon sens. La volonté d’Akira Toriyama est de toujours mettre en lumière ce dernier héros, et Vegeta n’est pas le principal protagoniste de l’histoire. Mais il reste un allié de poids, et ses talents de stratège sont d’une grande aide face à un Goku un peu trop spontané, et qui a tendance à foncer tête baissée. Mais malgré cette fin frustrante, il n’empêche que c’est vraiment Vegeta la star, ici. Il a réussi à s’imposer dans la série, à se venger enfin de Freezer, et c’est surtout ça que le spectateur va retenir. Ce qui est subtil et intelligent. Et Vegeta, en bon Prince qu’il est, reconnaît de manière magnanime la victoire de Goku, car il a besoin de lui pour devenir de plus en plus fort. Et l’image du générique de fin nous le remontre bien.
12484775_1519662878329521_4996054878936258911_o