Dans les épisodes précédents de Dragon Ball Super, nous étions restés sur la déception causée par Son Gohan, et son incapacité totale de rivaliser avec un Freezer ressuscité et surentraîné. Piccolo a perdu la vie en tentant de le défendre. Heureusement, Son Goku et Vegeta sont de retour de la planète de Beerus pour protéger la Terre. Vont-ils y arriver ? Alors la bonne nouvelle, c’est que comme Goku et Vegeta sont revenus, nous allons avoir droit à du combat de qualité. Comme ils sont les deux seuls piliers de Dragon Ball Z, l’honneur sera sauf. Et en effet, je n’ai pas été déçue.

dragon ball super

Les épisodes 24 et 25 de Dragon Ball Super sont largement dédiés au combat entre Goku et Freezer, combat toujours calqué sur le film « La Résurrection de F.  « . J’ai oublié de préciser que ça va spoiler à mort, donc évitez de poursuivre la lecture si vous n’avez encore rien vu de la série ni du film cité plus haut. Comparé au film, les discussions sont forcément plus longues, mais elles ne gâchent en rien le suspens. D’ailleurs j’ai été la première surprise de ne pas avoir été lassée lors de ces moments de développement que je trouvais de trop dans les épisodes précédents. Goku réaffronte un Freezer qui en est au 5e stade de sa  transformation, comme au bon vieux temps de la planète Namek. Et forcément, la transformation en Super Saiyan God Super Saiyan de Goku, ou SSGSS, ou Super Saiyan Blue, revient avec encore plus de musique et d’effets spéciaux que jamais.

dragon ball super

Citons un passage intéressant dans l’épisode 25, où Whis et Beerus croisent Vados et Champa, qui pourraient passer pour leurs clones respectifs. Là on apprend quelque chose de TRÈS important,  c’est que Beerus et Whis appartiennent à l’univers 7, tandis que leurs acolytes sont de l’univers 6. Déjà, on en apprend un petit peu plus sur Champa et Vados, que nous seulement nous n’avions vus qu’une seule fois, mais qui, paradoxalement, sont très présents dans les différents génériques employés dans la série. Ils seront donc très importants pour la suite et, cerise sur le gâteau cosmique, l’histoire se situera dans des univers parallèles, offrant moultes péripéties possibles et pourquoi pas, un futur tournoi entre ces différents mondes ! C’est les fans de Dragon Ball Multiverse qui vont être contents ( dont je fais partie ) !

dragon ball super

Mais revenons sur terre. Vous l’auriez deviné, le méchant n’est pas en reste et se transforme en Golden Freezer. Le combat peut commencer, tandis que Vegeta, irrité, ronge son frein. Les combats sont intéressants et vus sous un autre angle par rapport au film. Bulma et Jaco sont plutôt drôles, mais ça l’est plus encore quand Whis et Beerus atterrissent pour réclamer leur parfait à la fraise. Tels des dieux impassibles, ils se contentent de manger sans intervenir le moins du monde dans le combat Goku vs Freezer, même si les choses tournent mal. Petite illumination : vu que Beerus mange tout le temps, c’est peut être parce que c’est un dieu, et qu’il réclame de la sorte des offrandes, comme au temps des Grecs où on faisait des festins énormes pour leurs divinités ? Non…? Ça me paraissait plus noble que la simple idée de Toriyama de créer des personnages gourmands… Mais… heu… je pinaille. Passons.

dragon ball super

Les épisodes 25 et 26 sont encore plus intenses, avec un passage mémorable où Goku mord la queue de Freezer ( my life is now complete *-* ). Et oui, ce passage n’était pas dans le film ! Mais Goku est brutalement vaincu par sa plus grande nemesis, le tout en trichant, et ce sera au tour de Vegeta de se transformer ! Mais je vous proposerai mon analyse une prochaine fois. Le Prince de tous les Saiyans mérite qu’on s’y penche avec toutes les attentions qu’il mérite.

dragon-ball-xenoverse-55254b5195926

Les bémols : Il y en a quelques uns. Tout d’abord,  sachons que le film « La Résurrection de F… » reste largement supérieur à la série Dragon Ball Super et que le suspens et le scénario très serré sont beaucoup plus dilués ici. Pour ces épisodes-là, ça allait, tant que Goku et Vegeta sont présents, s’entend. Car malheureusement, et c’est toujours pareil, les personnages secondaires sont quasiment inutiles. Quant à Gohan, il serait inopportun d’en parler ici, sachant que j’ai pas mal tiré à boulets rouges sur ce personnage la fois précédente ( le pauvre ).
De plus, la plupart des images sont à nouveau mal dessinées, presque comme le tollé suscité par l’épisode 5.

Et puis une dernière incohérence assez bizarre. On sait que Piccolo a été tué par un rayon de Freezer, et qu’il a été confié au Namek Dendé. Dendé attend désespérément les Dragon Balls pour le ressusciter. Mais pourquoi Dendé ne le ressuscite pas lui-même avec ses pouvoirs de guérison ? Car c’est bien ce qu’il a déjà réussi à faire il y a bien longtemps, lorsque Krillin a été empalé par Freezer sur Namek ( l’une des scènes les plus violentes de Dragon Ball Z ). Ou bien c’est trop tard pour Piccolo …? Si quelqu’un a une explication, n’hésitez pas à la laisser en commentaire, ça m’intéresse. Merci et à plus tard, pour un article plus axé sur Vegeta, cette fois !