Au programme de ce vingt-sixième opus des Oubliés de la Semaine : Trainspotting est de retour, Ryan Goling et Russell Crowe dans les années 70, Aaron Paul est les yeux dans le ciel, Au 25e siècle tout le monde se téléporte & Winslow Leach au Canada.

Vous vous souvenez de Trainspotting ? Mais si vous savez le film de 1996 réalisé par Danny Boyle d’après l’œuvre d’Irvine Welsh et racontant les péripéties d’un jeune junkie d’Édimbourg. Ceux qui l’on vu n’ont sûrement pas oublié la scène du bébé ou bien évidemment celle des wc. 20 ans après, la bande est de retour pour une suite. Même scénariste –John Hodge, mêmes acteurs –Ewan McGregor, Jonny Lee Miller, Ewen Bremner, Robert Carlyle, et bien évidemment même réalisateur –Danny Boyle. TriStar Pictures venant d’acquérir les droits, le long-métrage débutera son tournage au printemps 2016. La sortie est pour l’instant prévue pour 2017.trainspotting


Regarde le bon côté des choses, personne n’a été blessé. Ryan Gosling ne perçoit apparemment pas les choses de la même manière que nous dans le prochain film de Shane Black. Sous les traits d’un détective dans The Nice Guys, il se retrouve à devoir faire équipe avec Russell Crowe, qui campe un agent du LAPD, dans un Los Angeles des années 1970 pour retrouver une jeune femme portée disparue. Une chose est sûre: le film s’annonce déjanté.


Une Anglaise radicalisée, deux des terroristes les plus recherchés. Au départ une simple mission de ciblage, qui se transforme rapidement en neutralisation. Et au milieu de tout ça, une petite fille innocente.

C’est de ce postulat que part Eye in the Sky qui voit Aaron Paul dans le rôle du militaire aux commandes du drone chargé de tous les neutraliser. A ses côtés une pléiade d’acteurs: Helen Mirren, Alan Rickman, Iain Glen et bien d’autres.


Destination science-fiction. En 1956 paraissait The Stars My Destination, un ouvrage de science-fiction écrit par l’auteur Alfred Bester. L’histoire prend place au 25e siècle, époque où la téléportation a créer un grand bouleversement. On y suit le marchand Gully Foyle se déplaçant au gré de ses missions à travers le Système Solaire. C’est après avoir subit une attaque qu’il est laissé pour mort puis emprisonné car il a en sa possession, ce qu’il ignorait, un métal de grande valeur nécessaire à une guerre en cours. Une fois évadé il part régler ses comptes. C’est donc sur cette histoire que va se baser David DiGilio pour écrire le scénario de l’adaptation cinématographique du roman.

the stars my destination


S’il y a bien un film méconnu de la filmographie de Brian De Palma qu’il faut absolument voir c’est celui la. C’est en 1974 que sort Phantom of The Paradise, un rock movie suivant Winslow Leach un compositeur dévoué corps et âme (surtout âme) à son art. Le film ne fait malheureusement pas beaucoup d’émules, sauf au Canada. Plus précisément dans la ville de Winnipeg où une énorme communauté de fans se crée dès lors et existe toujours aujourd’hui. C’est de celle-ci qu’il sera sujet dans le documentaire Phantom of Winnipeg réalisé par Malcolm Ingram pour Sundance.

phantom-of-paradise


Pour terminer ce numéro je vous laisse avec ce making of Visual Effects du film The Walk de Robert Zemeckis.