Voici l’avis rapide sur les épisodes de la saison 2 de THE LAST MAN ON EARTH

Episode 6 : Episode plus choral que d’habitude et ça fait du bien. Le point négatif est la gestion de l’intrigue Todd / Tandy qui manque de rythme alors qu’elle joue sur le décalage ridicule de la situation. On brosse enfin des thèmes en rapport avec la survie et la fin augure de belles choses. ♥♥

recaps-last-man-on-earth

Episode 5 : Todd et Tandy sont au centre de cet épisode à base de bacon caché. Si le comique est basé sur la répétition, l’épisode arrive à démontrer que les personnages ne sont pas encore au bout de leur développement et il est toujours utile de reformer des duos pour dynamiser les échanges. ♥♥♥

23-recaps-last-man-on-earth.w529.h352

Episode 4 : On remise tout sur Tandy avec un Will Forte en roue libre, littéralement animalisé. L’épisode arrive à ne pas être lourd et possède plusieurs niveaux d’humour. Le personnage de Tandy est encore à la fois détestable et attachant. Un épisode correct mais attention à ne pas tourner en rond. ♥♥

last man

Episode 3 : l’épisode est très centré sur Carol qui fait son maximum pour tenter de donner un peu de compassion envers Thandy / Phil auxprès du reste du groupe. L’efficacité de l’épisode joue sur les relations entre chaque personnage et son opinion sur Phil. Les cartes sont redistribués et Phil fait encore une fois capoter la micro-société. La fin de l’épisode semble pencher vers une situation de facilité avec un Phil mis de côté. Le vrai défi de la saison 2 commence. ♥♥♥

2x03

Episode 2 : La gestion de la solitude est plutôt bien géré. La série part sur des sentiers dramatiques intéressants. On sent vraiment une nouvelle fraîcheur arrivée. Revoir les autres personnages était nécessaire et la fin de l’épisode promet un nouveau fil rouge intéressant. ♥♥♥♥

2x02x

Episode 1 : Pour éviter les redites, l’épisode joue sur des situations connues avec le point de vue de deux personnages. Mais rapidement, les vieux démons resurgissent et Phil et Carol sentent que leurs désirs divergent. Dans une utilisation parfaite de la chanson Paper Planes de MIA, Phil et Carol se retrouvent désormais seuls chacun de leur côté. Il ne faut pas oublier Mike, le frère de Phil joué par Jason Sudeikis, qu’on avait trouvé seul dans une station spatiale. Le coeur de l’épisode est la sensation d’être abandonné et d’être seul. Un seul être vous manque et tout semble dépeuplé. Cette thématique qui se veut dramatique rate un peu le coche dans l’épisode. Il y avait matière à offrir un vrai moment d’émotion avec Mike et son lombric mais un montage cut empêche toute dramaturgie qui aurait fait du bien à la série et aurait donné un peu d’épaisseur bienvenue. Heureusement, en fin d’épisode, une volonté de proposer un horizon assez noir se dévoile, on ressent alors beaucoup de thématiques s’ouvrir. Et on sera curieux de voir comment va être géré la story-line de Mike.

Si la saison 1 semblait aller au bout du concept originel de la série, la force des rapports humains, sociaux et amoureux semble au cœur même de ce début de saison. Last Man On Earth reste toujours la curiosité de cette année. Ce premier épisode est une réussite ! ♥♥♥♥