ASH vs EVIL DEAD, trop vieux pour ces conneries ?

ASH vs EVIL DEAD, trop vieux pour ces conneries ?

Après trois films et un remake, Evil Dead revenait entre les mains de Bruce Campbell et Sam Raimi pour une déclinaison en série pour Starz.

On en attendait beaucoup après un teaser plutôt bien fun. Le résultat est… fun. Mais c’est tout. Il est difficile de juger quelque chose qui appartient tellement au passé. Le ton, les thématiques, la mise en scène, les acteurs, tout respire les nineties. Commençons par l’ambiance générale qui reprend les gimmicks de mise en scène des films avec cette caméra subjective en accéléré qui parcourt la forêt ou les décors. Elle est la marque de fabrique de la franchise. Reste que durant la scène finale, elle plombe un peu l’atmosphère et renvoie à un Xème degré indescriptible. Sommes-nous dans un hommage, une relance, une copie, une modernisation ?

ash vs evil dead

©Starz

Si on regrette l’absence de séries légères comme les années 90 ont pu nous livrer, Ash vs Evil Dead arrive à garder cette âme au détriment d’une vraie modernisation. En voyant les remakes de séries 90s arriver sur nos écrans, on se demande bien ce qui doit être fait et ce qui ne doit pas. Sam Raimi est à la barre de cette série et, en grand instigateur du projet d’origine, se doit de comprendre comment le projet doit être présenté en 2015. Et malgré tous les efforts, j’ai du mal à entrer dans le délire. Le second degré est la chose la plus dur à faire comprendre. Il n’y a qu’à voir les avis sur Scream Queens… Durant ce premier épisode, rien ne m’a surpris, chaque scène annihile tout étonnement, l’angle de la caméra, le suspens, aucun artifice ne vient sortir le spectateur d’un état végétatif. Il y a bien la scène dans la maison hantée qui est assez inspirée avec de beaux cadrages mais tout l’épisode sent le dépoussiérage maladif. Bruce Campbell a perdu de sa superbe, pas aidé par des dialogues pauvres et une direction d’acteurs assez inexistante. La scène dans les toilettes dans les premières minutes est mal fichue et sonne faux, certaines scènes sont mal écrites, mal montées, en bref Ash vs Evil Dead est brouillon. On aligne les scènes sans véritable fil rouge, on passe d’une possession à une poupée maléfique et on se demande si on assiste pas à une longue bande-annonce.

ash vs evil dead

©starz

La folie des films est la marque de fabriques de la franchise mais réitérer ça en série sent vraiment la refonte sans âme. Le premier épisode ne raconte quasiment rien et on en sort fatigué d’avoir perdu 45 minutes. On ne sait pas ce que va proposer la série et cette période de revival / remake est vraiment marqué par un esprit… fan-film.
On continuera avec l’épisode 2, histoire de voir où la série va et si Lucy Lawless aura plus de 10 secondes de présence et si les personnages qui accompagnent Ash en ont dans le ventre et si l’humour est un peu plus travaillé et si la réalisation est plus inspirée et si les effets spéciaux ne sont pas trop Starziens.

About The Author

Thomas Wachnicki

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

2 Comments

  1. Tout à fait d’accord. Douche froide cet épisode.

    Réponse
  2. Critique un peu légère… Ce n’est déjà pas du second degré, c’est au delà de ça.
    Le terme « franchise » même si elle s’applique souvent à de gros navets commerciaux, n’a pas sa place dans « Evil Dead »…juste une bande de potes qui font leur maximum pour nous faire trembler de rires, de peurs, de dégoûts…bref, pleins de sentiments joyeusement hardcore ( avec des hectolitres de sang, de l’humour proche de celui des Monthy Pythons….). 30 ans après… J’attendais, comme beaucoup, un Evil Dead 4 mais wouah, le génie des frères Raimi et de Campbel, une série… Faut oser.
    Brouillon, oui carrément et visiblement assumé… perso, j’en veux encore.

    Réponse

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :