Le coup d’envoi est lancé : la saison 4 d’Arrow a débuté ce mercredi 7 octobre sur la CW. Retour sur un premier épisode mitigé, mais relativement prometteur pour la suite de la saison.

[Attention spoilers]

Une succession de facilités

Un Oliver Queen heureux vivant d’amour et d’omelette fraîche avec Félicity dans une banlieue chic ? Personne n’y croit, pas même les scénaristes.
Le season premiere nous impose une énième crise identitaire d’Oliver dont on sait d’avance qu’elle se terminera, comme toujours, par son retour dans l’équipe. Toute une partie de l’épisode se contente alors d’enchaîner les raccourcis et les facilités pour se débarrasser de certains des choix faits au cours de la précédente saison. C’est donc sans aucune surprise qu’Oliver renfile son costume et que les tensions avec Diggle commencent à s’apaiser.

L’école des fans des super-héros

Au fil des saisons, la Team Arrow a vu défiler un certain nombre de héros. Tous visiblement interchangeables à souhait, la série laisse à penser que n’importe quel personnage peut revêtir un costume et jouer au justicier. Une stratégie qui s’effondre peu à peu.
La saison 4 d’Arrow débute avec une équipe de super-héros du dimanche, mal interprétés et peu crédibles, qui nous rappellent qu’on ne s’improvise pas justicier. Le personnage qui en fait le plus les frais est malheureusement Diggle qui se retrouve affublé d’un costume tellement ridicule qu’il est difficile de ne pas rire à chacune de ses apparitions.

Arrow

©CW

Un adversaire prometteur

Qu’on se rassure, tout n’est pas à jeter dans ce season premiere. Il pose des bases qui peuvent se révéler prometteuses pour le reste de la saison. Un nouvel adversaire, Damien Darhk, débarque à Starling City et se démarque de ceux qu’Oliver et son équipe ont eu à affronter jusqu’à présent. Darhk possède des pouvoirs, mais n’a rien d’un « meta-humain » de Central City, on pourra donc s’attendre à ce que la série s’aventure sur de nouvelles voies. De plus, le cliffhanger de l’épisode laisse à penser qu’il sera à l’origine de la mort d’un des membres de la Team Arrow… Ca laisse présager de belles perspectives !

La naissance de Green Arrow

L’un des moments fort de cet épisode, bien qu’entaché par une mise en scène frôlant le ridicule, est la mort symbolique d’Arrow pour laisser place au très attendu Green Arrow. Cette métamorphose donne le ton de cette nouvelle saison qui promet d’être riche en rebondissements. En espérant, bien sur, qu’elle ne retombera pas comme un soufflé.

Après une saison 3 décevante, le retour d’Arrow s’annonçait quelque peu laborieux. C’est ce que confirme ce season premiere qui tente maladroitement de faire peau neuve. Cet épisode parvient tout de même à poser quelques bases et amorcer une saison 4 potentiellement prometteuse.