Les films sur la maternité ne courent pas les rues. Présenté au festival de Sundance cette année, Unexpected traite du sujet avec sincérité et bonne foi.

Cobie Smulders n’a pas chômé depuis la fin de How I Met Your Mother. En dehors de son rôle d’Agent Hill dans la franchise Marvel, quelques films indépendants complètent ses crédits, et elle signe avec Unexpected, une jolie performance touchante.

Unexpected raconte l’histoire de deux femmes qui tombent enceintes sans l’avoir prévu. Malgré une trame dramatiques très lisse, le long-métrage apporte quelque chose de touchant dans cette introspection de futurs parents. La remise en question prend encore plus de sens quand Samantha apprend que l’une de ses meilleures élèves (Gail Bean) se trouve également enceinte. Bien sûr, une telle nouvelle inattendue ne peut que chambouler la vision de la vie qu’on croyait avoir. Mais nos propres problèmes apparaissent comme bien minimes quand en face, d’autres gens semblent avoir encore plus de difficultés. Une grossesse non-prévue pour une thirtysomething dans une relation stable avec son copain se situe à des lieux des questions qu’une grossesse adolescente présente. Le dialogue entre les deux protagonistes féminins s’échange naturellement, et tout de suite, cela saute aux yeux qu’elles ne vivent pas dans le même monde. On pourrait croire que Sam, plus âgée, est plus à même de conseiller Jasmine, cependant c’est cette dernière qui possède le plus d’expérience dans ce domaine., et on voit bien que les autres personnages ne servent que d’alibi. Le mari de Sam par exemple (Anders Holms de Workaholics), ne présente qu’un aspect stéréotypé du soutien familial… Quant au rôle que joue sa mère (Elizabeth McGovern de Downton Abbey), on peut dire qu’il y a une leçon de communication à en tirer.

©TheFilmArcade

©TheFilmArcade

La réalisatrice Kris Swanberg filme le quotidien des personnages avec facilité, sans chercher à y ajouter trop d’artifices. La femme de Joe Swanberg (le réalisateur de Drinking Buddies et de Digging For Fire) semble d’ailleurs s’inspirer de son mari en utilisant une caméra à l’épaule qui suit le regard du spectateur. C’est loin d’être parfait, mais on ressent une véritable volonté à vouloir être authentique dans cette histoire très personnelle. Pas encore au niveau d’un film qui se veut dénonciateur des inégalités sociales, même si on y assiste durant le film, Unexpected offre plutôt une vision familiale de Chicago et de ses différences culturelles.
Soyons honnêtes, le drame repose principalement sur la qualité des deux personnages principaux et leur relation atypique. Si la maternité sert de prétexte pour les réunir, la réflexion derrière, est bien sincère et se soucie à ne pas porter de jugement sur ces femmes.

(P.S. : Cobie Smulders se détache complètement de la Robin qui l’a fait connaître en choisissant intelligemment des rôles qui lui permettent d’exposer son talent.)