Avant la reprise le 23 septembre sur ABC, coup de projecteur sur 10 chansons symboliques de Nashville qui pourraient résumer les trois saisons.

Pour être honnête, je n’avais jamais regardé Nashville avant cet été. Pourtant tout m’attirait, série musicale principalement country avec des reprises et des chansons originales, un format 42 minutes de drame, Mrs Coach Taylor (Friday Night Lights), il y avait juste le GROS hic, la pom-pom girl qui fait tout rater, i.e. Hayden Panetierre (Ally McBeal, Heroes), des guests comme Will Chase (Smash) et Laura Benanti (Go On), des gens moins connus mais dont les voix sonnent pas mal. Bref, cet été, j’ai finalement décidé de tout rattraper, d’un coup, pour ne pas repousser l’échéance, et certains titres restent en tête…

//mini-spoilers des trois saisons//

1/ Buried Under (Connie Britton), parce que Rayna est totalement perdue et que ça représente bien le début de la saison où elle se cherche, entre son mari et Deacon, et ce qu’elle sait mais refuse de voir  :

Now the truth is a ball and chain
Holding my conscience to the flame
It’s covered up but still I know
The secrets of a life your guilty of

2/ Wrong Song (Connie Britton et Hayden Panetierre), les deux ne peuvent pas se piffer, mais pour la fausse bonne image du label de musique, la première collaboration entre Rayna et Juliette résulte sur une réussite musicale :

https://www.youtube.com/watch?v=dQWoo0WzwhQ

You got the wrong song
Coming through your speakers
This one’s about the liar and the cheater
Didn’t know what he had ’til it was gone

3/ Looking For A Place To Shine (Clare Bowen), qui transporte les espoirs de Scarlett et son innocence qui ne durera pas…

I jumped in, looking to make a wave,
I was working what the good Lord gave,
Baby, here I go, you’ll be praying for land
While I’m rocking the boat!

4/ Is That Who I Am (Chris Cormack), où on comprend un peu mieux le personnage de Luke et qu’on remarque à quel point une chanson acoustique exprime mieux les sentiments que de la country dynamique :

I’ve always been broken underneath my smile
So you think that I was happy all the while
If I’m being honest I didn’t stand a chance
Is that who I am?

5/ Black Roses (Clare Bowen), car tout le monde doit affronter ses propres peurs même quand ça nous blesse comme elle le chante avec justesse :

I can see your eyes staring into mine.
But it’s a battlefield
And you’re on the other side. 

6/ Don’t Put Dirt On My Grave Just Yet (Hayden Panetierre), mais chacun a sa manière d’y faire face, et Juliette bénéficie au cours de la saison 2 d’un excellent arc qui la fait évoluer bien plus qu’elle ne le mérite. On ne peut pas en dire autant de la saison 3 malheureusement :

‘Cause I’m done playin’ nice
I’m done running for life
‘Cause you think that you got me scared

7/ I Found A Way (Audrey Peebles), comme quoi elle sait quand même vraiment chanter malgré le rôle ingrat qu’on lui donne, alors qu’elle a du potentiel…

I found a way not to think about it
Open up a bottle pour it in a glass
I can make it disappear if I drink real fast

8/ Postcards From Mexico (Connie Britton et Charles Esten), quand on s’aime, on finit toujours par se retrouver, et pour une fois, on écoute un véritable duo qu’on espère voir arriver :

Every night
I dream about him
I know
Can’t live without him

9/ When You Open Your Eyes (Sam Palladio et Clare Bowen), bon sang, qu’ils se mettent ensemble ces deux-là et qu’on n’en parle plus !

https://www.youtube.com/watch?v=cs8o5Dd4cJk&list=RDcs8o5Dd4cJk

I’ll still be here when you open your eyes…
When the sun breaks through and you’re feelin’ strong
When you give your best but it still goes wrong
Either way I’ll always be your home

10/ Hold You In My Arms (Jonathan Jackson et Hayden Panetierre), même pour les faux vilains, on aimerait que tout se termine bien et qu’après tout ce qu’ils ont traversé, un peu de bonheur ne serait pas de refus…

Dream the sweetest dream
Swing from star to star
When you wake I will be here
To hold you in my arms