Agents très spéciaux (The Man From U.N.C.L.E. titre original) est l’adaptation de la série télévisée du même nom diffusée dans les années 60 avec Guy Ritchie à la barre.

 

Comment oublier son film culte Snatch sorti en 2000 avec un casting impressionnant (Pitt, Statham et Benecio del Toro entre autres) ? Guy Ritchie revient ici avec ce film d’espionnage à la réalisation stylisée qu’on lui connait mais qui peine à s’élever à la hauteur de ses premiers films. Cartons imposants, enchaînement de split-screen et une importance particulière pour la musique, tout s’accorde plutôt bien et l’histoire se déroule sans trop d’accroches, alternant scènes calmes et scènes d’action comme tout bon divertissement qui se respecte. Une séquence, particulièrement bien réussie, nous reste en tête : celle de la course poursuite située vers la fin du film. Le film nous replonge dans les années 60 grâce à une belle reconstitution de l’époque et parvient à nous rendre nostalgique des vieux films d’espionnage.

code uncle

© 2015 Warner Bros Ent.

Bien que le film suive les codes du genre, nous ne sommes que peu surpris. La faute à un scénario qui manque d’originalité, autant dans ses retournements de situation que dans ses dialogues, mentionnons que l’humour est relativement plat – le film manque de répliques percutantes ! Est-ce intentionnel ? Certains spectateurs apprécieront retrouver cette ambiance particulière, ce sentiment de déjà vu. D’autres seront déçus et n’y verront aucune prise de risques. Par ailleurs, le casting est correct – Henri Cavill et Armie Hammer font le travail. Alicia Vikander nous paraît plutôt fade dans ce rôle, elle peut agacer. Pour terminer, nous regrettons que Elizabeth Debicki soit sous exploitée étant donné qu’elle correspond bien à son personnage.

Agents très Spéciaux : Code U.N.C.L.E. est dans sa globalité un film d’espionnage divertissant mais qu’on aura vite fait d’oublier. Dans les salles le 16 septembre.