Primer avait mis tout le monde d’accord avec son mini budget et ses grandes qualités, The Infinite Man suit le même parcours. Un voyage dans le temps et l’amour efficace que vous devez découvrir.

Dean est un grand calculateur au grand dam de sa partenaire, Lana. Au milieu de nulle part, il l’embarque dans sa mission délirante : réparer sa vie amoureuse à l’aide d’une machine de sa conception. Ils se retrouvent alors dans le passé…

On prend peur aux premières images du film avec cette sensation de se retrouver devant un film fauché à la photographie fade, à la mise en scène hésitante et aux acteurs d’une justesse discutable. The Infinite Man reste un film fauché, il est donc nécessaire de faire abstraction de nos images d’Epinal de nos chers blockbusters.

The Infinite Man

©PIckUpDistribution

Oui, The infinite Man n’a pas un sou mais il a plus d’une idée. Sur ce concept de boucle temporelle et de mindfuck total, Hugh Sullivan, dont c’est le premier long, propose un script qui rince tous les recoins de la thématique. Jamais à court de rebondissements et de twists temporels, The Infinite Man n’ennuie jamais. Astucieux de bout en bout, le film prend de l’épaisseur au fil des séquences. Partant avec un lourd d’handicap de film concept, le film gagne en qualité et arrive à tenir la route jusqu’à la dernière bobine. Si on peine à trouver le film cohérent dans la psychologie de ses personnages pendant les premières minutes, on comprend vite que rien n’est laissé au hasard. Le script s’enrichit à mesure que le héros intensifie sa quête. Rien n’est laissé au hasard et on sent que Sullivan a son idée écrite de A à Z.

Les deux acteurs omniprésents, Josh McConville et Hannah Marshall crèvent l’écran. Leur couple est d’une crédibilité folle et on se plaît à imaginer un épilogue différent à chaque scène. Pourtant, on est bien dans une comédie romantique plutôt que dans un film de science-fiction. Tout est histoire de personnages et Sullivan l’a compris. 95% des scènes voient Lana ou Dean évoluer sans que jamais nous n’avons l’impression de voir les mêmes interactions. Juste brillant.

Renouvelant le genre du voyage dans le temps avec fraîcheur et intelligence, The Inifnite Man est un film à découvrir en VOD sur le site www.theinfiniteman.fr