De plumes et de feu est le premier tome de la saga The Girl at Midnight de Melissa Grey. Il sort demain aux éditions Pocket Jeunesse. Ce livre de young-adult raconte l’histoire d’Echo, une jeune Humaine, qui va découvrir que des créatures mi-hommes mi-oiseaux, les Avicen, vivent parmi les Hommes. Ces derniers sont en guerre contre les Drakharin : un peuple mi-homme mi-dragon. Pour sauver ses amis Avicen, Echo va partir à la recherche de l’Oiseau de Feu.

The Girl at Midnight est la première saga de Melissa Grey et cela ne se voit pas ! Son imagination est débordante et l’univers qu’elle a créé est tout simplement splendide.  De plumes et de feu est un roman fantastique où une jeune humaine va devoir mener une quête pour tenter de sauver un peuple magique.

the-girl-at-midnightAu premier abord, l’histoire de The Girl at Midnight peut paraître un peu compliquée à comprendre mais ce n’est pas le cas. Le récit commence dix ans plus tôt avec la rencontre d’Echo et de l’Ala, une Avicen. La femme-oiseau va alors décider de prendre l’humaine sous son aile et, très vite, Echo va considérer les Avicen comme sa famille, même si sentiment est loin d’être partagé par le peuple magique.

A présent âgée de 17 ans, Echo joue les pickpockets pour les hommes-oiseaux qui ne se déplacent que très rarement dans le monde des humains. Un jour, elle va dérober une boîte à musique qu’elle veut offrir à l’Ala mais elle va vite découvrir que l’objet renferme un mystérieux secret : un indice pour retrouver l’Oiseau de Feu, la seule chose capable de mettre fin à la guerre entre les Avicen et les Drakharin.

Echo se voit alors confier la mission secrète de retrouver l’artefact magique. Elle devra être prudente car les Drakharin sont eux aussi à la recherche de l’Oiseau de Feu et elle devra ne faire confiance à personne, que ce soit aux humains, aux hommes-dragons ou bien même aux hommes-oiseaux. Le clan qui l’a adopté n’est pas rempli de créatures bienveillantes et Echo va rapidement s’en rendre compte.

Le tome 1 de The Girl at Midnight est un bon roman avec une part de fantastique très bien exploitée. Il est cependant dommage qu’il faille attendre la moitié du livre pour avoir véritablement de l’action. En effet, même si les intrigues se multiplient, le lecteur peut rapidement trouver le temps long. Heureusement, dès que la quête commencera véritablement, la lecture se fera plus rapide tant le lecteur sera captivé par l’histoire. De même, tous les personnages sont intéressants même si Echo, l’héroïne du roman, l’est tout particulièrement. C’est une jeune fille qui a vécu beaucoup de drames, qui est forte et qui a du répondant. Malgré les chagrins qu’elle peut avoir, elle finit toujours par retrouver le sourire et c’est ce qui fait d’elle un personnage si attachant.

Melissa Grey, auteure de la saga

Melissa Grey, auteure de la saga

De plumes et de feu est un bon premier tome et un bon premier livre pour l’auteure Melissa Grey. On attend avec impatience la suite de l’histoire d’Echo, qui devrait sortir l’année prochaine, car ses soucis sont loin d’être terminés. A noter également, la sublime couverture qui franchement bien plus belle que l’originale.

« – C’est quoi ton histoire de oiseau de feu ? lança Echo en se massant le ventre ? Pour moi, il s’agit d’une fable humaine. Je jurerais l’avoir lue dans un bouquin de folklore russe.

– Les bons contes de fées ont toujours un fond de vérité. […]

– Beaucoup de mythes humains sont tirés de nos légendes. Tu devrais entendre ce qu’on raconte de moi. En Serbie, les habitants croient qu’un démon nommé l’Ala dévore les bébés et contrôle la météo. Manger des bébés… Ridicule !

– J’ai toujours pensé que tu n’étais pas très nette, ironisa Echo. »