Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers est un livre young-adult écrit par Benjamin Alire Saenz qui sort le 18 juin chez Pocket Jeunesse. Ce roman raconte les aléas de la vie de deux jeunes de 15 ans, leurs envies, leurs problèmes, leurs familles, leurs joies, leurs peines… Deux adolescents qui se cherchent et qui tentent de comprendre le sens de la vie.

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers a reçu de nombreux prix lors de sa sortie aux États-Unis en 2013. Cela peut paraître bizarre au vue de l’histoire, mais lorsqu’on arrive à la fin du roman, on ne peut que comprendre le choix des jurés. Ce roman, plutôt destiné aux adolescents, traite de sujets délicats qui ciblent ce lectorat : le besoin d’amitié mais aussi parfois de solitude, les incompréhensions face à la vie et à la famille, les secrets qui pèsent lourds mais que l’on doit porter et enfin, les premiers émois.

aristote-et-danteJe préfère ne pas détailler l’histoire de Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers car cela ôterait tout son charme à l’histoire. Il faut découvrir petit à petit ce récit terriblement réel et bouleversant. Les deux adolescents sont très attachants. Si beaucoup diront que le livre se termine bien, personnellement, je l’ai fini en pleurant… C’est le seul point négatif : la souffrance des personnages est un peu trop palpable et le happy-end n’est pas assez happy pour moi. Une fin qui, pourtant, est dans la continuité du livre : terriblement vraie et touchante.

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers est un roman triste mais captivant, basé sur l’incompréhension de soi-même mais aussi de sa famille. L’adolescence est une période souvent douloureuse car on est mis sous les projecteurs, on devient important, on prend nos propres décisions, on fait nos premières expériences et on a peur de décevoir. C’est à cette période que l’on découvre un peu plus la vie et c’est ce que vont faire nos deux personnages Ari et Dante, non sans souffrir au passage.

Benjamin Alire Saenz

Benjamin Alire Saenz

Des thèmes réels et un sujet tabou, l’homosexualité, qui est abordé avec finesse. Un livre touchant, une histoire poignante et des personnages émouvants qui sauront parler à nombre de lecteurs.

« Une nuit d’été, je me suis endormi en espérant qu’à mon réveil le monde serait différent. Le matin, quand j’ai ouvert les yeux, le monde n’avait pas changé. J’ai écarté les draps et je suis resté allongé là, alors que la chaleur entrait par la fenêtre ouverte.

J’ai allumé la radio. Une chanson d’amour. Une fille qui pleure parce que son mec l’a quitté. Pas ma chanson préférée. Pas mon groupe préféré. Pas mon sujet préféré.

J’avais quinze ans.

Je m’ennuyais.

J’étais malheureux. »