Deux mois sans elle est un roman de Monica Murphy sorti le 29 mai dernier aux éditions Milady. Il raconte l’histoire de Fable et Drew, deux jeunes adultes qui cherchent à aller de l’avant malgré les problèmes qu’ils ont pu rencontrer. Alors qu’il l’a quittée il y a plusieurs mois, Drew va se rendre compte qu’il ne peut pas vivre sans Fable et va tenter de la reconquérir.

deux-mois-sans-elleDeux moi sans elle est un roman d’amour qui ne m’aura pas convaincue, malgré la véracité de l’histoire de Fable et Drew. En effet, les problèmes qu’ils ont rencontré dans leur jeunesse sont malheureusement des choses qui existent dans le monde réel. Drew a été violé par sa belle-mère et s’éloigne malgré lui de son père qui n’est au courant de rien. Fable, quant à elle, travaille très dur pour subvenir aux besoins de sa famille puisque sa mère, alcoolique et droguée, ne travaille plus et passe son temps chez son petit ami. Des thèmes choquants mais qui reflètent la dure réalité de la vie et la difficulté à surmonter les problèmes créés par les adultes qui auraient dû prendre soin des leurs.

Cette partie du roman est très intéressante mais, malheureusement, Deux mois sans elle parle principalement de l’histoire d’amour des deux jeunes adultes. C’est une romance sans grand intérêt selon moi. Lorsque Drew revient vers Fable et tente de la reconquérir, on espère qu’elle va dire non et que Monica Murphy arrivera à créer une attente chez le lecteur. Cependant, Fable accepte tout de suite et l’intérêt du roman s’arrête là ! Deux mois sans elle se résume ainsi : des scènes de psychanalyse entrecoupées de scènes de sexe. Dommage…

Si l’histoire d’amour ne m’a pas intéressée, les derniers chapitres de Deux mois sans elle arrivent à relever le niveau et à rendre même l’histoire franchement captivante. Drew sera confronté à sa belle-mère, Adèle, qui n’a pas toute sa tête et le lecteur sera ravi d’avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent. Depuis le début du roman, les narrateurs changent à chaque chapitre : un pour Fable, un pour Drew etc… C’est donc avec surprise que l’on découvre un chapitre où Adèle prend la parole et où le lecteur comprend alors le point de vue de cette femme. Génial !

Monica Murphy, auteure de "Deux mois sans elle"

Monica Murphy, auteure de « Deux mois sans elle »

En résumé, Deux mois sans elle est un roman qui pourra plaire aux fans du livre Une semaine avec lui, mais aussi de la saga Beautiful. Si vous n’aimez pas la romance, passez votre chemin et arrêtez-vous plutôt vers d’autres romans de chez Milady tel que Un beau jour peut-être de Lauren Graham ou encore Les Stagiaires de Samantha Bailly.

« – Parlons de Fable.

Je me raidis, mais je hoche la tête. Je fais tout mon possible pour afficher un air neutre, comme si ce nouveau sujet de discussion ne me dérangeait pas le moins du monde.

– Qu’est-ce que vous voulez savoir ?

Ma psy m’observe avec attention, imperturbable.

– Tu as toujours du mal à prononcer son nom.

Je mens :

– Ce n’est pas vrai.

Je fais de mon mieux pour conserver un air nonchalant, mais j’ai la gorge noué. Entre le nom de Fable me fait à la fois peur et plaisir. Je veux la voir. J’ai besoin de la voir. »