A quelques jours de Jurassic World, revenons sur une saga qui n’a pas ravi le public à chaque fois.

1993, Jurassic Park débarque sur les écrans. Steven Spielberg dévoile son nouveau grand hit mondial. Entre rêverie, poésie et science-fiction, Jurassic Park est un pari osé et un carton. 350 millions de dollars plus tard, le film est un phénomène. Les dinosaures sont partout et une suite est évidemment en chantier. Toujours basé sur un roman de Michael Crichton (la suite est donc quasi obligatoire vu qu’elle existe en livre), Spielberg réalise, le premier week-end est tonitruant mais la magie n’est déjà plus trop présente. Le film empoche quand même 230 millions de dollars en 1997. Ces scores sont encore assez faramineux pour l’époque.

jurassic park

©Universal

Spielberg a proposé une suite BIGGER and LOUDER mais au détriment de l’effet de surprise. Les acteurs principaux ne reviennent pas sauf Jeff Goldblum. On engage Julianne Moore et Vince Vaughn mais la sauce prend moins. Le film reste un beau succès et Spielberg, peu enclin à enchaîner les suites de ses films, laisse la main pour un troisième épisode qui arrive 4 ans plus tard en 2001. Réalisée par Joe Johnston (Jumanji), cette suite n’a plus l’âme d’un Spielberg, transforme l’histoire en film familial avec un second degré omniprésent. Jurassic Park 3 réalise tout de même 180 millions de dollars. Hors USA, le film est un flop complet. Non inspiré d’un roman de Michael Crichton comme les deux premiers, JP 3 reste un échec artistique malgré quelques reprises du roman initial (comme la volière).

Jurassic Park 4 a été longuement une utopie. C’est en juin 2002 que Spielberg déclare que Johnston reviendra pour un 4è film.  Le script restera le problème. beaucoup de réécritures et de scénaristes s’épusieront à la tache pendant 4 ans. Le décès de Stan Winston, grand architecture des effets spéciaux et celui de Michael Crichton en 2008 ont poussé Spielberg à ne plus produire de suite.  Sans deux des éléments essentiels au succès de la franchise, Spielberg abandonne. Quelques années plus tard, Spielberg parle de plus en plus d’un retour de la franchise avec notamment cette hype autour des reboots et suites à Hollywood. En juin 2001, les scénaristes de La Planète des singes : Les Origines, Rick Jaffa et Amanda Silver, écrivent le script.

Titre Monde US Hors US US ajusté 1er WE
1 Jurassic Park 983.8 357.1 626.7 700 47
2 Le Monde Perdu 618.6 229.1 389.6 405 72
3 Jurassic Park III 368.8 181.2 187.6 260 50

On le voit aux chiffres, le succès s’est amenuisé pour devenir un simple film d’été efficace. En France, le succès a été énorme pour le premier film qui reste une référence ultime et qui n’a pas vieilli.

Titre Entrées France
1 Jurassic Park 6.5
2 Le Monde Perdu 4.847
3 Jurassic Park III 2.028

jurassic park

Précurseur dans les effets spéciaux, Jurassic Park reste inégalé. Jurassic World se veut un nouvel effort pour redynamiser le film de dinosaures. Coincé entre le reboot, la suite hommage et le blockbuster, on peut craindre un film sans âme. Avec des perspectives de premier week-end à 100 millions de dollars. Il reste à JW de prouver que l’on peut encore rêver face à des dinosaures en 2015… et laisser place à d’autres suites.

Dans Jurassic World, le parc est ouvert et fonctionnel, c’est déjà un grand fantasme qui se réalise. En salles le 10 juin.