Des plus grands succès aux films les moins généreux, il y a des producteurs qui veulent tirer profit d’un nom, d’une idée et étirer le concept… Ca donne 10 suites dont vous ne soupconniez pas l’existence.

Vous voulez tous oublier Speed 2, Blues Brothers 2000, Le Fils du Mask, Basic Instinct 2 ? On vous comprend. Mais on vous redonne foi en l’humanité d’Hollywood avec quelques…. ah, on me dit que non, vous allez enchainer les facepalm. Les suites sont légion depuis pas mal d’années entre franchises et reboots. Certains suites sont à peine bonnes pour une sortie vidéo et c’est d’ailleurs pour le marché vidéo que beaucoup de films ont vu leur concept étiré. A certaines exceptions… On commence par la plus récente. C’est même un spin-off… Bon courage…

CREED
tiré de Rocky
Sortie cet automne
Apollo Creed vous vous souvenez ? Il a un fils joué par Michael B Jordan et Stallone va l’entraîner.
C’est déjà filmé, presque monté et la bande-annonce ne devrait plus tarder.

suites

©MGM


 

STAYING ALIVE
suite de La Fièvre du Samedi soir
Stallone toujours avec cette suite où John Travolta reprend son rôle 6 ans plus tard.  Le film a plutôt bien marché mais l’aura du premier film éclipse souvent cette suite.suites


 

MONSTERS DARK CONTINENT
Sortie en catimini aux USA et en UK, le film arrivera en DVD chez nous cet été. Le premier film de Gareth Edwards avait conquis les plus réticents. Il n’en fallait pas plus pour faire une suite.


 

DIRTY DANCING 2 / GREASE 2

Deux suites de films cultes qui ont eu deux carrières quasi identiques à part que Dirty Dancing date de 2004 quand Grease 2 a permis à Michelle Pfeiffer de s’en sortir en 1982.


 Teen Wolf Too
s
uite de Teen Wolf avec Michael J Fox
Tim Kring et Jeph Loeb prennent la plume pour écrire cette suite en 1987 où on retrouve le jeune Jason Bateman


 

Miss Karate Kid

Quand Supergirl débarque aprés 4 Superman, on se dit que féminiser un personnage est l’idée la plus simple pour refaire le même film. Miss Karaté Kid (The Next Karate Kid en VO) débarque en 1994 avec toujours Pat Morita en maître Miyagi. Et la Miss n’est autre que Hilary Swank. Gros flop.

https://www.youtube.com/watch?v=vWCAw1zI20E


Attention place aux téléfilms mais on ne vous parlera pas des suites Docteur Doolittle 3 4 5, Beethoven 3 4 5 6, Maman j’ai raté l’avion 3 4 5 6… les suites au kilomètre diffusées sur la TNT pendant les vacances de Noël. Ici, ce sont des suites quasi oubliées tant le premier film reste intouchable.

L’EFFET PAPILLON 2 et 3
Si Erica Durance reste le principal atout de la suite, le concept reste assez léger et c’est un thriller digne d’Hollywood Night (la case du samedi soir de TF1 dans les années 90) que nous présente ce . Le 3 revient à un esprit plus proche du premier mais le script était vraiment pas bon.

 


TWISTER 2
Le film de 1997 réalisé par Jan De Bont à l’époque où les films catastrophes avaient connu un certain retour en grace a connu une suite non officielle. Le titre a jsute été repris pour vendre ce DTV honteux avec Luke Perry et Martin Sheen.


 

S. DARKO

La jolie Daveigh Chase reprend son rôle de Samantha Darko pour la suite du cultissime Donnie Darko de Richard Kelly. Evidemment, vous connaissez la suite… enfin non, puisque le film est un désastre.


 

AMERICAN PSYCHO 2
Même constat pour cette suite du film de Mary Harron avec Christian Bale où Mila Kunis essaye tant bien que mal d’exister. Une sortie vidéo en 2002 et basta.


 

LOLITA MALGRE MOI 2

2005, Lindsey Lohan se fait une petite place dans la comédie après Freaky Friday avec Lolita Malgré Moi. Vrai bon teen-movie, le film a inspiré une suite qui reprend le concept dans un reboot sans âme, fauché, amateur, bref une des nombreuses comédies américaines réalisées aux kilomètres pour Disney Channel.


CYBORG 2 : GLASS SHADOW

Le premier film d’Angelina Jolie date de 1993. Elle y joue à 18 ans le cyborg du titre. Peu lié au premier film avec Van Damme, Cyborg 2 a même une suite intitulé avec grande intelligence The Recycler.

https://www.youtube.com/watch?v=KMNDw1GH9SM


 

ACE VENTURA JR.

Deux films à succès et Jim Carrey était le roi de la comédie. Pour surfer sur la vague Carrey (des dessins animés de The Mask et Ace Ventura ont vu le jour), les producteurs lui ont inventé un fils de 13 ans, pile poil le temps entre le second film et celui-ci. Le téléfilm a été produit pour Cartoon Network.