Game of Thrones 5×04 : The Sons of the Harpy

Game of Thrones 5×04 : The Sons of the Harpy

Dernier épisode sorti en date, à la grande rage des producteurs et distributeurs, on passe encore un niveau dans Game of Thrones !

ATTENTION SPOILER TRANSITIONNEL

Dans l’épisode précédent, Jon Snow, nouveau Lord Commandant de la Garde de Nuit, se trouvait face à plusieurs événements : d’abord Stannis, qui lui propose de faire de lui Jon Stark, et gouverneur du Nord, mais il refuse, pris par ses voeux envers la Garde de Nuit. Tentant de gouverner justement en gardant un oeil sur ses ennemis, il offre deux postes importants à Alliser Thorne et Janos Slynt, mais face au refus et aux insultes de celui-ci, il l’exécute. Tyrion était enlevé par Jorah Mormont, qui se morfondait jusque là dans un bordel. Littlefinger amène Sansa à Winterfell pour la marier à Ramsay Bolton et consolider une alliance avec les Bolton. Le Grand Moineau était nommé Grand Septon.

Cette fois, Jon Snow attire l’attention de Mélisande… Daenerys fait toujours face à la guérilla Sons of the Harpy. Littlefinger est convoqué par Cersei à Port-Réal. Sansa se fait à l’idée d’épouser Ramsay Bolton, d’autant que Littlefinger a un plan bien précis… Jaime et Bronn arrivent à Dorne, tandis que Jorah Mormont compte ramener Tyrion à Daenerys pour se faire bien voir, et que Cersei met en place une politique de répression ecclésiastique pour reprendre de l’influence… A Dorne, enfin, la veuve d’Oberyn met sur pied un attentat contre les Lannister…

got 5x04

Dans la continuité du précédent, l’épisode 4 passe un niveau d’intensité qui donne quelques frissons dans le dos. La fin va lancer énormément de spéculations jusqu’à la diffusion du cinquième épisode début mai… Game of Thrones a donné un coup de fouet à toutes ses intrigues, de sorte que dans chacune, on ne s’ennuie pas. Comme le dit Littlefinger : chacun prend un pari risqué, dont les conséquences peuvent être ou bénéfiques ou dramatiques. C’est d’ailleurs sous le signe du pari et de la stratégie qui se mettent en place que l’on peut voir l’épisode de la semaine.

Quelle est par exemple la stratégie de Stannis concernant le Nord ? On le sait, il souhaite le reconquérir, et tente de s’appuyer sur un Jon Snow emmuré (haha) dans ses voeux. Si on a bien une idée lancée par Littlefinger (premier rapprochement d’intrigues incoming ?), Stannis ne se presse pas, puisant dans les provisions de la Garde de Nuit, signe qu’il veut vraiment réussir son acte II de la prise de Port-Réal, prenant le temps de mûrir son plan, sans paraître être ému par les refus successifs de Mance Ryder et Jon Snow. La tentative de séduction de Mélisande sur Jon Snow est-elle du fait de Stannis ? Quoi qu’il en soit, le seul survivant de la fratrie Baratheon tisse sa toile en s’appuyant sur des gens qui lui seront reconnaissants, d’où la proposition d' »anoblir » Jon Snow en le nommant Stark, et en lui glissant quelques conseils subtils… Le refus de celui-ci face à Mélisande et Stannis annonce par ailleurs une nouvelle orientation stratégique de la Garde de Nuit.

©HBO

©HBO

C’est ensuite Cersei, qui continue sa guerre d’influence à distance avec Margaery. Faisant mine d’embrasser une révélation, elle s’appuie sur le Grand Moineau pour faire arrêter Loras Tyrell pour son orientation sexuelle (nouveau tacle glissé à la rigueur ecclésiastique au passage, représentée par une bande de fanatiques agitateurs et sans remords) dans le dos de Tommen (bah oui, c’est maman qui décide), roi débonnaire qui ne semble pas en mesure de la contrôler. Elle « envoie en mission » Mace Tyrell, le Grand Argentier, auprès de la Banque de Fer, mais c’est pour mieux l’écarter. Cersei, qui a aussi rappelé Littlefinger à Port-Réal, rappelle qu’elle est redoutable au jeu des trônes, et amorce une tentative de « Lannister revival » dont les conséquences vont retentir tant à l’intérieur (Port-Réal) qu’à l’extérieur (Dorne, où Jaime joue le rôle de la main armée).

Un nouveau personnage, dans tout ca, vient mettre son grain de sel : Jorah Mormont. Perdu de vue depuis que Daenerys l’a exilé après avoir découvert qu’il l’espionnait, Jorah tente le retour en grâce en capturant Tyrion, rencontre assez comique entre deux personnages désormais marginaux et mûs par une même intention targaryenne (même si pas pour les mêmes raisons, pas vrai Jorah ?), tout ca pour aller voir une princesse en exil, donc elle-même marginal, surtout du point de vue du conflit d’intérêt qui fait rage dans les terres de Westeros. Avec la fin de l’épisode, au demeurant magnifique d’intensité, il est clair que cette association de « dé-terrés » va avoir des comptes à faire, car les Fils de la Harpie sont loin d’en avoir fini avec celle qu’ils considèrent comme une usurpatrice…

©HBO

©HBO

Game of Thrones brille par sa faculté à tirer le maximum de son esthétique et de l’implication de ses acteurs : le visage bouffi par la barbe et l’alcool de Tyrion (un homme qui se complaît dans le vice), les faux-semblants de Margaery (qui sent le pouvoir lui monter à la tête), les manigances de Cersei (qui sent le pouvoir lui monter à l’ego), l’assurance de Bronn, la perversité de Littlefinger (maître du jeu des trônes, qui peut renverser les balances en un clin d’oeil), la persévérance de Stannis (mené par une illumination divine), et on en passe, autant de détails offrant à la série de multiples ressorts scénaristiques sur lesquels jouer pour mieux dérouter les spectateurs. Ils ont une destinée particulière dans la forme, mais sur le fond, ils se ressemblent tous, polarisés par un conflit de pouvoir qui les avilit chaque jour un peu plus. L’homme (ou la femme, n’est ce pas Mélisande) est un loup pour l’homme, prisme à travers lequel la série prend le contrôle de nos émois, pour mieux nous surprendre quand on ne s’y attend pas. Ce premier épisode en est symbolique : Game of Thrones sera aussi une bataille de croyance et de confiance, et le premier arrivé a gagné

Espérons que cette intelligente stratégie d’intensité et de fluidité à tous les niveaux continue !

About The Author

Leo Corcos

Critique du peuple, par le peuple, pour le peuple. 1er admirateur de David Cronenberg, fanboy assumé de Doctor Who, stalker attitré de David Tennant.

2 Comments

  1. Cersei a creusé sa propre tombe, mais au moins, ça bouge à Port-Réal.
    Malheureusement, j’arrive pas à accrocher aux Moineaux, j’aurai préféré connaître l’existence de ce groupe dans les saisons précédentes.
    Même si les filles d’Oberyn agissent, j’en vois pas trop l’intérêt.
    Quand à la proposition faite à Daenerys, ça confirme juste que sa fin approche.
    Et Stannis m’a ému !
    Si le twist final se confirme, aucune prise de risque…

    Bilan : bon épisode.

    Réponse
  2. Leo Corcos

    Je ne vais pas te répondre sur tous les articles que tu as commenté cette nuit (!!!), donc je choisis de répondre sur l’article le plus récent.

    Mais j’aimerais simplement que tu arrêtes de commenter, ou en tout cas de commenter de cette manière. Je vais laisser tes commentaires, mais tout ce que tu as fait est de faire chauffer ma boîte mail pour donner ton petit avis personnel qui ne prend absolument pas en compte le mien. Sans faire d’égocentrisme, je suis le critique sur le site, et si j’écris, c’est aussi dans le but de faire avancer le débat et pas de voir quelqu’un essayer de faire le job à ma place par ses commentaires. Donc, no offense, mais tes « points positifs/négatifs » et tes « bilan », j’aimerais que tu les gardes. J’ai vraiment du mal avec la façon dont tu as commenté tous mes articles. Donc pour cette fois, je laisse passer, mais si ca se reproduit, je supprimerai sans remords. Tous les commentaires, goûts et avis sont bienvenus sur le site, mais vouloir refaire le monde à sa façon personnelle, c’est agaçant pour le critique, et surtout ca plombe le débat.

    Cordialement

    Réponse

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :