On continue notre suivi des grandes sagas d’Hollywood avec la trilogie du Seigneur des Anneaux et la trilogie du Hobbit. Le dernier opus du Hobbit a terminé sa carrière en salles et la vidéo a pris le relais. Retour en chiffres sur les 6 films de Peter Jackson.

Avec un démarrage timide et une légère érosion du public, La Bataille des 5 Armées conclue la grande aventure Tolkien de Peter Jackson sur une note un poil amère. Même si ce troisième film frôle la barre du milliard de dollars de recettes dans le monde, il fera moins que le précédent et atteint même le plus petit score en terres américaines avec 254 millions de dollars. On observe une tendance à la baisse durant les trois Hobbit, tendance totalement contraire à celle de la trilogie de l’Anneau qui montait en puissance de film en film. D’ailleurs, Le Retour du Roi restera à jamais le film ayant eu le plus de succès de la saga. Peut-être le plus réussi aussi ?

Il est vrai que les critiques du Hobbit n’ont pas été tendres. Etirer le livre sur trois films n’a pas été l’idée du siècle pour Jackson même s’il reste une saga spectaculaire. Le premier Hobbit a suscité la curiosité avec un démarrage record pour les deux trilogies. Le film a franchi le milliard de dollars aisément. Avec le recul, beaucoup se sont déplacés et en sont sortis déçus. Les deux films suivants ont profité de l’aspect « obligatoire » de voir la suite pour terminer l’histoire et boucler la boucle. Cependant, les spectateurs les plus volatiles ont été ceux assez extérieurs au phénomène. Le premier film a déçu, le second également, le troisième aurait pu sombrer. Mais en tant qu’ltime chapitre de la saga et ultime chapitre de sa trilogie, il a réussi à se maintenir plutôt efficacement. Beaucoup de films aimeraient franchir les 700 millions de dollars MONDE, ce que le Hobbit a franchi par trois fois hors USA.

Outre des tendances décevantes pour Le Hobbit, les six films n’ont aucun score honteux et la saga a récolté 6 milliards de dollars, une excellente moyenne et en fait la franchise la plus profitable par film.

hobbit

 

En France, le constat est un peu différent. Les gens ne se sont pas plus déplacés pour le final de la Trilogie de l’Anneau. On notera une baisse notable des entrées pour Le Hobbit mais la tendance est croissante. Peut-être une culture différente par rapport aux livres ?

bofrancetokien

 

Peter Jackson est quand même rassuré de voir que les films n’ont pas trop subi le côté commercial évident de ces suites. Le public était attaché à l’univers et aux personnages. Le savoir-faire de Jackson a fait le reste. Curieusement, cette saga a ouvert la porte a beaucoup de clones comme elle conclut comme une évidence cette tendance. Devant l’échec cuisant du Septième Fils, le genre est désormais enterré pour de longues années. A moins que World Of Warcraft remette le genre sur les rails ?