Les aventures d’Aliette Renoir sortent en poche aux éditions J’ai Lu. Le premier tome de la série, La Secte d’Abaddon, est paru le 11 février dernier. Cécilia Correia nous raconte avec beaucoup d’humour l’histoire d’une chasseuse de vampire qui, après un mauvais accident, va se retrouver dans la peau de ceux qu’elle chassait.

Les aventures d’Aliette Renoir, initialement publiées aux éditions Rebelle, sont désormais disponibles en format poche chez J’ai Lu. De quoi satisfaire les grandes lectrices aux petits moyens.

Le premier tome de la série, La Secte d’Abaddon, se situe en France pendant l’occupation allemande. Aliette Renoir, dernière-née d’une famille de chasseur de vampire, tente de trouver sa place dans cette vie qu’elle n’a pas choisie. Plutôt de nature froussarde, Aliette doit ravaler sa peur pour chasser tous les soirs les monstres à dents pointus qui ont assassiné sa mère. Mais voilà, alors qu’elle s’élance à la poursuite d’une créature, elle va faire une gaffe de trop et se retrouver aux portes de la mort. Heureusement, un gentil vampire ne pouvant pas laisser une demoiselle dans la détresse, décide de la transformer. Quelle surprise pour elle que de se réveiller dans un cercueil ! Aliette Renoir est maintenant devenue ce qu’elle déteste le plus au monde. Pire, sa famille va tenter de la tuer…

Après avoir lu le premier chapitre, je dois avouer que je me suis dit « ce roman n’est pas pour moi ! ». Mais qu’est-ce que tout le monde trouve aux Aventures d’Aliette Renoir ? L’époque ne me plait pas et l’héroïne semble franchement cruche. Deux chapitres plus loin : c’est la révélation ! Je comprends mieux le personnage et je m’attache très rapidement à elle… et surtout à son créateur je dois avouer !

L’histoire est fraîche, les deux personnages hilarants et l’aventure qu’ils vont mener des plus stimulantes. Aliette Renoir n’a pas sa langue dans sa poche et quand elle va devoir rencontrer les plus féroces vampires de tous les temps, malgré sa peur maladive elle ne peut s’empêcher de leur lancer des vannes à tout bout de champ ! Mais lorsque plusieurs meurtres sont perpétués et qu’elle semble être la clef, Aliette va décider de mener son enquête version Sherlock Holmes.

Les aventures d’Aliette Renoir est une série géniale qu’il ne faut surtout pas manquer. Les personnages sont tous très bien imaginés et la plume de l’auteur nous rend accros (sans mauvais jeux de mots) à l’histoire. Avec La Secte d’Abaddon, Cécilia Correia rentre dans ma liste très sélective des auteures françaises qui ont réussi à écrire un premier tome coup de cœur. Vais-je réussir à attendre la sortie en poche du second tome Dans l’Ombre du Roi ? Je n’en suis pas certaine…

« Oh, oh, oh… mince ! Un vampire ! Si j’avais pu disparaître, je l’aurais sans doute fait. Cependant, c’était mon métier, je devais sauver cette innocente, non ? Et les Renoir ne sont pas réputés pour être des lâches.

Prenant mon courage à deux mains, je bondis de mon assise et secouai mon pieu devant moi – sans grande conviction, il fallait le dire.

– Hé ! Toi ! hurlai-je. Tu ferais mieux de lâcher cette demoiselle avant que je ne t’enfonce ce machin-là dans la carcasse !

Comme pris en flagrant délit d’espionnage dans un internat de jeunes filles, le vampire détala. J’émis un couinement jouissif. Pour une fois que ce n’était pas moi la peureuse ! »

aliette-renoir-rebelleAlietteRenoir.indd