La série de FXX s’est terminée cette semaine après dix épisodes. Avec un renouvellement pour une saison 2, on pouvait conclure son visionnage avec un certain soulagement sans la peur de la voir disparaitre tant la série appartient à un genre improbable.

Le dernier épisode a le luxe de conclure le fil rouge de cette saison à savoir la relation entre Josh et Maggie. Josh peut-il l’oublier et passer à autre chose ? Maggie joue t-elle avec les sentiments de Josh ? Dis comme ça, la série peut proposer des enjeux faibles mais Man Seeking Woman joue habilement avec des enjeux déjà vus pour proposer un détournement brillant des histoires d’amour et de leurs règles .

man seeking woman

©FXX

Dans ce 1×10, Josh achète des pilules permettant de revenir dans le passé. Sans attendre de définir une quelconque règle temporelle, la série va directement dans les changements du passé qui affectent le présent de Josh. Il va alors tenter de réparer les erreurs passés avec Maggie. Quand il comprend que l’espace-temps a été chamboulé… non, en fait Josh s’en fiche comme tous les personnages de la série. L’improbable peut arriver, les personnages prendront ça normalement comme durant cette scène où Maggie arrache le coeur de Josh avec son annonce de prochaines fiançailles. Et ça arrive littéralement. Le coeur de Josh tombe dans son assiette. En réparant tous les préjudices passés, Jose arrive à être en couple avec Maggie. Seulement deux choses sont constatées. Un régime totalitaire règne sur la planète avec à son commandement Trackanon (un alien belliqueux adepte de SM) et Josh n’est pas heureux avec Maggie.

L’épisode part dans deux travers étranges mais fascinant comme toujours dans la série. Le premier est que cette Terre menée par un alien est l’idée la plus farfelue de la série, quelque chose de tellement peu probable, encore moins qu’un voyage en Enfer. Cette proposition se démarque du reste de la série car elle n’est pas liée aux thématiques brossées durant 9 épisodes, à savoir l’amour. Si on pousse assez loin, on trouvera un mince rapport avec la soumission à Trackanon comme chez Mike qui devient un esclave sexuel. A l’instar du 1×03, on dépasse les limites de l’acceptable et c’est assez vulgairement qu’on montre la soumission. Dommage. C’était le point faible de l’épisode 1×03 et ça faisait perdre quelques points. Ici, même constat, la vulgarité annihile le côté léger et sympathique.

Si l’épisode conclut l’arc Maggie, il va aussi à contre courant des deux précédents épisodes plus légers et mieux maîtrisés. Cette saison 1 de Man Seeking Woman est parvenu toutefois à offrir de sacrés moments WTF, à mille lieux de ce qu’on pouvait attendre et de ce que, surtout, nous avions déjà vu. Cette série de FXX est une révélation avec un Jay Baruchel parfait dans le rôle du candide Josh perdu dans ses sentiments et dans sa quête de l’amour. Simon Rich, le créateur, a laissé libre court à son imagination et celles de ses scénaristes pour proposer une série qui parle de l’amour avec détachement, décalage et ironie. Si on pouvait attacher l’étiquette de sexisme à la série en faisant passer l’homme pour un dictateur de l’amour et des sentiments (il choisit la rupture, il choisit la femme parfaite) et la femme pour une destructrice  (la bromance mise à mal, le mariage comme prison…), elle a réussi avec l’épisode 1×09 à changer son point de vue et à se moquer des femmes et de l’amour. Tout y passe, la recherche de l’homme parfait, la comparaison avec les copines… Alors oui, la série ne fait pas dans la dentelle pour ironiser sur les rapports homme /femme réduit à leurs clichés mais il y a cette sensation géniale de regarder une série qui en parle avec une telle proposition artistique qu’il serait difficile de réduire Man Seeking Woman à une pure transposition mal habile du sexisme.

Man Seeking Woman reste peu accessible à ceux qui n’ont pas l’humour facile, qui cherche à tout prix des gags carrés, des dialogues qui font mouche ou des situations rocambolesques. Non, Man Seeking Woman part là où le second degré voire le troisième est… du premier degré. Rien n’est normal dans la série et c’est la grande force de la série de Simon Rich. Dommage d’avoir vu dans des teasers, des scènes inédites, ce la démontre qu’il y a encore des choses à dire (comment représenter la FriendZone, le coup de foudre…). Man Seeking Woman est le haut du panier de cette saison séries.