Rythme de folie pour l’épisode Resurrection.

The 100 a encore 3 épisodes pour terminer en beauté et ils s’y prennent bien. On sent le rythme s’emballer même si pour Resurrection, c’est encore de la mise en place de pions. Il est agréable de voir Bellamy agir dans l’ombre et que les alliances se créent hors écran. Ca allège le récit et permet de créer deux rythmes dans l’épisode. Clarke et Lexa cherchent le sniper pendant 30 minutes, Octavia essayent de sauver ce qu’elle peut et Kane et Abby sont prisonniers des décombres. Devant ce sentiment d’urgence, l’épisode s’en sort très bien.

resurrection

©cw

Le Mount Weather est en ébullition même si on ne comprend plus à quel endroit la fuite contamine mais la révolte a eu du bon, on ne reste pas statique devant un énième rebondissement. A l’extérieur, difficile d’avancer clairement alors l’affaire du sniper prend le temps d’occuper Clarke et Lexa. La bonne vieille scène « émotion » avec Kane et Abby marche plutôt bien et on se prend même à douter de la survie des personnages.

Tout semble trop bien se dérouler pour que la fin de saison se passe comme sur des roulettes. Il va y avoir des dégats collatéraux et on attend vraiment ça. Il est même temps de faire un peu le ménage dans les personnages. Le Camp Jaha, oublié depuis quelques épisodes, refait surface en arrivant à point. On sent que les scénaristes préparent bien leurs armes.