Putain d’amour est sorti fin janvier au Livre de Poche. « Carte blanche aux nouvelles voix », annonce l’éditeur. Des blogueurs, satires, graffeurs, typographes, s’expriment pas textes, dessins, dialogues par mails, tweets, pour tenter de répondre à cette question universelle :« Mais putain c’est quoi l’amour, aujourd’hui? », et aussi « C’est quoi l’amour 2.0? ». A lire si la Saint-Valentin vous gave et que vous avez envie de sortir un peu de sentiers battus.

putain-d-amourPour être honnête, quand j’ai reçu Putain d’amour, je me suis dit « oh non… un énième recueil de textes pour la Saint-Valentin… Tellement original… ! ». Et puis pas du tout. Ce recueil, alors que je ne pensais n’en lire que quelques pages histoire de dire, je l’ai dévoré, et beaucoup aimé. Bon, soyons honnêtes, je ne l’aurais pas acheté si je l’avais vu à la Fnac, tout au mieux je l’aurai feuilleté dans le rayon tranquillement. Et bien c’est dommage ! Parce que Putain d’amour parle d’amour, of course, mais vraiment pas que. Le recueil parle de l’amour en 2014, il est écrit pour nous… et par nous ! Il parle d’aujourd’hui, de « qu’est-ce qu’il se passe en vrai après deux ans de relation », de l’amour en ligne, du mariage gay… tout ça tout ça.

Depuis que SmallThings travaille avec le Livre de Poche, j’ai pu apprécier leur proximité avec les blogs et les réseaux sociaux. Une proximité dont beaucoup aurait à apprendre… Et cette qualité, je l’ai retrouvé dans ce bouquin. Finalement, tandis que je le parcourais, je n’étais étonnée de rien. Je me disais qu’effectivement, ça leur ressemblait. De faire aussi attention à ce qu’il se passe sur le web, savoir y repérer des talents, et leur proposer de participer à ce livre. Certains textes sont très bons, très efficaces.

Oxmo Puccino, lyriciste et rappeur français est le parrain de Putain d’amour. On y retrouve les scénaristes de Bref, Maïa Mazaureztte (blogueuse, – Ils sont 28 en tout à avoir apporté leur pierre à l’édifice. Les textes rigolos cohabitent avec les plus sensibles. Un  bon point pour « Il risque jusqu’à 4 ans de mariage pour avoir dragué sur Internet » par le Gorafi.fr, la chouette illustration de Tashi Bharucha, « Ma vie de con » d’Arnaud Le Guilcher, « La joie des slips troués » de Maïa Mazaurette. Un bémol pour l’inutile playlist de Sasha Grey, dont on se passe aisément.

Un projet franchement sympa, qui change et permet d’aborder le sujet de l’amour d’une manière différente. parce que je sais pas vous, mais on baigne tellement dans le non-original et le rabâché, que j’avais envie de me pencher sur tous les sujets sauf sur celui-ci ! Putain d’amour réconcilie avec la démarche artistique quasi-littéraire (y a de très chouettes phrases, si si) autour de l’amûûûûûûûr.

Pour en savoir plus…