La nouvelle a fait le tour du web : X-Files pourrait revenir selon la Fox. Mettons les choses à plat.

Le CEO Gary Newman a admis que des discussions étaient en cours pour un retour de Prison Break et de X-Files sur les écrans de la Fox. Si l’idée d’un reboot a été citée et redoutée  par Chris Carter ou Gillan Anderson mais sans être envisagée, il faut savoir qu’un troisième film X-Files était toujours désiré.

Le reboot dont on parle ces jours-ci mettrait en scène David Duchovny et Gillian Anderson. On est donc loin d’un remake. On peut parler d’un reboot événementiel, ramenant la franchise à la vie avec une nouvelle proposition. On ne parle pas de la sortie blu-ray qu’on attend avec impatience….

Un goût amer depuis dix ans.

Rappelons que le second film, I Want To Believe, a été un échec critique et public mérité ( et on ne parle pas de la bande-annonce truffée d’images et  d’effets numériques hors proposet que cette mésaventure a causé beaucoup de tort en ce qui concerne l’avenir de la franchise au cinéma. Si on ajoute à ça, deux dernières saisons mal accueillies (on ne reviendra pas en détail sur les grandes qualités pourtant présentes), X-Files terminait sur une note assez négative.
Après la fin de la série, il était tacitement décidé que deux films suivront Fight The Future dont le dernier sortirait en 2012 pour parler de l’invasion finale des aliens. Pas mal d’indicateurs ont détruit le projet dans l’oeuf : un long procès entre Carter et la Fox, la multiplication des projets pour Duchovny et Anderson, une éventuelle perte d’inspiration pour Spotnitz et Carter, des gros projets ayant pour thèmes 2012 (dont le fameux film éponyme de Roland Emmerich).

(non il n’y a pas de plans de montagnes, de véhicules de polices et d’hélicoptères, ni d’aura bleue autour du personnage….)

Une saison 10 anecdotique ?

Le projet de parler de l’invasion s’éloigne au fil des mois et en 2015, rien ne pourrait rendre pertinent un tel retour. Depuis un an, les comics estampillés « saison 10 » et supervisé par Chris Carter, sont publiés et remportent un petit succès. Si Chris Carter parraine plus qu’il ne supervise, Joe Harris, scénariste du projet, a rendu caduque toute ambition de rendre X-Files cohérente dans le propos d’une saison 10. L’ambiance, les relations, les personnages, tout rappelle la grande époque bénie de la saison 4. La série a subi un reboot sauvage alors qu’elle s’inscrit tout de même dans une perspective de « saison 10 » rappelons-le. Accueillie moyennement par les fans les plus fervents, cette saison 10 pourrait être finalement salvatrice et réussir à remettre X-Files dans une dynamique nouvelle avec une incohérence salutaire qui écarte toute évolution irréparable pour offrir un X-Files proposant des éléments old-school avec les plus récents développements de la mythologie. Joe Harris tente d’effacer des choix scénaristiques pour que la saison 10 soit  l’essence retrouvée de la série avec des personnages cultes, ressuscités et une ligne narrative qui suit la chronologie.

On ne sait pas si la saison 10 rente en ligne de compte dans l’univers « filmique » de la série. Si le comics est « canon » (officiellement inscrit dans la chronologie) alors il faudra mettre d’accord les trois différents publics : les lecteurs du comics, familiers, les fans qui refusent l’existence de cette saison 10 et les spectaures qui connaissent X-Files dans les grandes lignes.

XFiless10_12_cvr-copy

The After de Chris Carter

L’après ? Comment gérer l’après ? Si Spotnitz a su rebondir en proposant divers projets plus ou moins réussis (Strike Back, Hunted, le Transporteur), Carter a disparu de la circulation. En proposant The After, Chris Carter avait surpris. On le pensait déprimé et sans inspiration, il propose une série prévue sur 100 épisodes. Revenu un peu dans le circuit médiatique, Carter était surtout questionné sur l’avenir de X-Files et un possible troisième film. toujours dans le doute (Spotnitz et Anderson étaient les plus prolixes sur le sujet, c’est dire), il n’a pas rassuré les fans. Finalement, Carter déçoit avec une série sans réelle originalité. Si la série est commandée par Amazon, il faudra attendre presque un an pour avoir des nouvelles : la série est finalement annulée. On ne saura jamais la raison peut-être mais quand on apprend le retour de X-Files quelques jours plus tard, on se demande si Carter n’a pas tout plaqué pour répondre à l’offre de la Fox de faire revivre X-Files, non plus à au cinéma mais à la télévision.

Un luxueux retour télé ou un aveu d’échec ?

On attendait X-Files au cinéma et les fans se disaient qu’un téléfilm réunion pourrait, finalement, faire l’affaire à défaut de terminer en beauté sur grand écran. Peut-être est-ce l’engouement pour les séries de luxe, événementielles et le succès du retour de 24 qui a poussé la Fox à relancer la franchise, elle qui ne souhaite pas trop renouveler l’expérience cinéma. Finalement, X-Files n’a jamais été aussi bonne qu’à la télévision. L’histoire peut prendre son temps et se développer. Est-ce une aubaine pour Chris Carter de revenir boucler la boucle ? Ou s’enfermer à jamais dans un unique succès ? Soyons réalistes, depuis X-Files, il ne fait que s’enfoncer. Jugez plutôt : 9 saisons, 3 saisons, 1 annulation et 1 pilote avec X-Files, MillenniuM, Harsh Realm / Lone Gunmen et The After. La providence viendrait-elle de lui ? Il n’a pas réussi à proposer un X-Files 2 acceptable malgré les anénes d’attente et on voudrait de lui pour un retour ?

Les fans n’auront jamais de troisième film. La série ne se terminera jamais sur une note positive au cinéma devant le monde entier. Ils se sont faits une raison. Si X-Files doit revenir, c’est à la télévision mais pas n’importe quelle forme.

 

Sous quelle forme ? Que raconter ?

Assurément, Duchovny et Anderson n’accepteront pas de revenir pour une saison complète. Si X-Files fait l’événement sur 13 épisodes, tout est envisageable. L’aspect financier et créatif feront le reste. Créativement, la série a terminé 80% de sa mythologie. Il ne manque plus que l’invasion finale qui n’était juste qu’un effet d’annonce sans véritable indice sur son déroulement. On a surtout élevé la série en culte en soulignant l’aspect mythologique ET créatif de ses épisodes bouclés.  Twin Peaks reviendra sûrement avec une histoire en chapitres et X-Files peut difficilement tenir 13 épisodes sur une longue narration. X-Files n’a jamais proposé de réelles dispositions à tenir la route sur la longueur. Surtout, il faudrait de la matière et comme dit plus haut, la série n’a plus rien à résoudre. Et niveau confiance des fans à offrir de la consistance, Carter et Spotnitz sont loin du compte. Vince Gilligan, auréolé par Breaking Bad, Glen Morgan, James Wong (American Horror Story), Steven Maeda (Helix) seraient mieux placés. Et pourquoi pas une anthologie écrite par les plus grands fans de la série comme JJ Abrams ?

4 parties de 90 minutes ? 2×90 ? un téléfilm ? Tout dépend si la Fox souhaite relancer la franchise avec des nouveaux résidents. Mulder et Scully peuvent-ils passer le flambeau ? On parle de reboot puis on parle de la participation des acteurs d’origine. On passe du choc au soulagement. Comme depuis 10 ans entre fausse annonce, vrai projet, fausse joie et vraie déception.