En Novembre, Glenat a sorti une Effroyable Encyclopédie des Revenants, écrite par Pierre Dubois et illustrée par Carine-M et Black’Mor. On a lu ce curieux objet pour vous.

Cette encyclopédie se concentre non pas sur les fantômes, mais sur leurs cousins lointains : les revenants. En effet, l’Encyclopédie des fantômes existe déjà : elle a le même auteur, les mêmes illustrateurs, au point qu’on pourrait voir celle-ci comme un second volume.

La couverture

La couverture

Ce qui marque au premier abord, c’est la beauté du livre. De part ses dessins, L’Effroyable Encyclopédie des Revenants développe sa propre esthétique, sa propre atmosphère. Le trait de crayon parvient à être à la fois effrayant et beau. De la couverture se dégage une aura très particulière, qui sera travaillée avec soin dans le livre entier.

La composition des pages est extrêmement soignée. Le souci du détail émerveillera le lecteur : que ce soit pour l’effet vieux papiers, les petits dessins, les petits gribouillis, les différentes polices … Tout attire l’oeil, au point même, de distraire parfois du texte, qui, avec un style particulier, revisite l’imaginaire des contes.

effroyable encyclopédie

 

Cette Encyclopédie doit être feuilletée de bout en bout : on ne peut pas s’en tenir au texte, et on ne peut pas non plus s’en tenir qu’aux dessins. L’un complète les autres, en tant qu’ils transmettent des informations différentes, chacun à leur façon : alors que sur une page, il est expliqué en quoi la cave est le lieu hanté par excellence dans les contes, un peu plus loin, un dessin nous donne les clés pour faire la différence entre fantôme et revenant, au cas où nous serions amenés à en croiser un et à douter de sa nature. Cependant, les graphismes restent plus captivants que le texte. Au milieu de tout ça, l’identité des graphistes (Carine-M et Elian Black’Mor) est reconnaissable, et leurs sources d’inspiration, citées par Glénat Edward Gorey, John Bauer, Gustav-Adolph Mossa, Charles Addams, Tim Burton, Bill Carman, Dan Hillier ou encore Jimmy Nelson…) sont bien visibles.

L’Effroyable Encyclopédie des Revenants est un très bel objet, intéressant à la fois par son propos et par son esthétique. Il ravira tous les fans du genre.