Sitcom bien appréciée l’année dernière, Ground Floor était la nouvelle série de Bill Lawrence (Scrubs, Cougar Town). Après 10 petits épisodes, la comédie revient cet hiver pour sa saison 2.

Brody, jeune cadre de la banque Remington Trust. Il tombe amoureux de la jeune femme du sous-sol, Jenny. Entre son patron acariâtre (John C. McGinley, Cox de Scrubs), son collège et les collègue de Jenny, les journées sont bien rythmées.

ground floor

©TNT

On avait laissé les sympathiques Briga Heelan et Skylar Astin dans un vol pour Paris. On les retrouve donc sur le retour après deux semaines de vacances. Brody est viré et Jenny retrouve un service de sous-sol où tous les employés sont partis (sauf évidemment les acteurs secondaires). D’ailleurs, Alexis Knapp/Tori semble avoir disparue de la série. On ne sait absolument pas si son personnage reviendra. Ce serait une perte non négligeable, elle apportait la folie et la naïveté nécessaire à ce service et était assez complémentaire. Elle serait remplacée par le nouveau personnage féminin qui remplace Brody au sein de la Remington Trust, une rousse à lunette un peu perchée. On sent un ajout de personnages qui va faire débat.
Mais ce n’est pas la seule fausse note, l’épisode est assez faible avec des blagues vraiment téléphonées dont on connaît l’issue avant même que le personnage ne finisse son dialogue. Chaque personnage aura sa scène où il tend la perche pour une chute à l’originalité douteuse. Navrant.

Briga Heelan et Skylar Astin font pourtant tous les efforts possibles. Rory Scovel est toujours un Harvard parfait et Rene Gube, un Threepeat génial. L’humour qui marche passe par eux. L’épisode est assez moyen malgré les efforts scénaristiques. Les forces semblent redistribuées (déjà après 10 épisodes) avec un Brody qui doit gravir les échelons de la société. On attendait mieux de cette reprise et on attend donc le second épisode avec impatience.